Bas relief

Une œuvre de Louis Leygue

Jeudi 10 décembre 2015
Email
Bas relief | Maison de la Radio
Cette œuvre de Louis Leygue se situe de part et d'autre des parois latérales du Studio 104.

Accentuant l'aspect monumental de la salle de concert Olivier Messaen, aujourd'hui Studio 104, l'artiste a exécuté de vastes panneaux latéraux en staff avec d'amples motifs en cuivre martelé.
Cette composition, réalisée entre 1962 et 1963, joue un rôle important sur le plan acoustique.
À droite : "Les bruits de la forêt". À gauche : "Les rumeurs de la ville".

Ces éléments évoluent librement sur un fond monochrome vert bronze de bas reliefs aux formes géométriques.

Bas relief de Louis Leygue dans le Studio 104 © ADAGP, Paris, 2016

Louis Leygue

Louis Leygue est né en 1905 à Bourg-en-Bresse. C'est son grand-père paternel qui l'initie à la sculpture en l'emmenant photographier le Tympan et le cloître de l'Abbatiale de sa ville.
Après des études artistiques, il obtient à 26 ans le prix de Rome.
Il est arrêté en 1941 par la Gestapo, mis au secret à Fresnes puis déporté en Allemagne. Il en revient profondément marqué, amaigri et se consacre alors au dessin.
En 1948, le Comité des déportés de Nantua lui commande un monument du souvenir, dans lequel il se libère de toutes les souffrances et épreuves vécues en déportation.

Dans son discours d'installation à l'Institut de France, Académie des Beaux-arts en 1994, il précise sa conception de l'art : « La division simpliste en deux secteurs d'expression Figurtif et Abstrait est une classification que je réprouve. Elle n'est applicable qu'à des objets neutres, sans âme et qui ne révèlent rien. »

Email