Mais que faisaient donc les orchestres de l'ORTF en mai 68

Mercredi 6 juin 2018
Email
Mais que faisaient donc les orchestres de l'ORTF en mai 68 | Maison de la Radio
À l’occasion d’une exposition qui se tient actuellement à Radio France, retour sur les orchestres de l’ORTF : comment ont-ils vécu cette période fiévreuse et utopique ?
« Inexorablement intriqués, la peine et la joie, le désespoir et la fête, Eros et Thanatos ne peuvent se laisser dissoudre dans les problèmes de lutte des classes. » C’est en ces termes que Theodor Adorno analyse dans les années 60 le rapport entre l’art et sa société. Évidemment, les choses se compliquent quand nous considérons l’art comme le produit de l’histoire humaine, laquelle dépend de ses épisodes sociaux. C’est ainsi qu’en mai 68, alors que les amphithéâtres des universités se remplissaient et se vidaient, au gré des marées des violences policières, les musiciens des orchestres de la Maison de la radio ont posé à leur tour les instruments. « On ne travaillait plus, explique Raymond Maillard, violoncelliste entré au Philharmonique par le concours d’avril 1967. Tout avait été annulé : les concerts, les participations aux festivals. »

Au centre des revendications, des idées beaucoup plus ciblées que la contestation contre l’américanisme ou le capitalisme : « Il n’y avait pas d’attitude politique de la part des musiciens, ce sont les journalistes et les producteurs qui étaient à la pointe du mouvement. Nous étions occupés par des querelles de parité salariale entre le National et le Philharmonique, question qui s’est posée d’une autre manière en 1975 avec la création du Nouvel Orchestre philharmonique. »

Christophe Dilys

« Silence radio », une exposition sur l’ORTF en mai 68. Jusqu’au 29 juin (entrée libre).
Email

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables
Les données recueillies par Radio France sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de Radio France et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition sur les données vous concernant que vous pouvez exercer en écrivant, et en précisant l’objet de votre demande, à l’adresse suivante : Radio France, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16