L'Orchestre philharmonique de Radio France

L'Orchestre philharmonique de Radio France | Maison de la Radio

L'Orchestre philharmonique de Radio France


Depuis sa création par la radiodiffusion française en 1937, l’Orchestre philharmonique de Radio France s’affirme comme une formation singulière dans le paysage symphonique européen par l’éclectisme de son répertoire, l’importance de la création, les géométries variables de ses concerts, les artistes qu’il convie et son projet éducatif.
 
Cet esprit « Philhar » trouve en Mikko Franck - son directeur musical depuis 2015 - un porte-drapeau à la hauteur des valeurs et des ambitions de l’orchestre, décidé à faire de chaque concert une formidable expérience humaine et musicale. Son contrat a été prolongé jusqu’en 2022, apportant la garantie d’un compagnonnage au long cours. Il succède à ce poste à Gilbert Amy, Marek Janowski et Myung-Whun Chung.
 
80 ans d’histoire ont permis à l’Orchestre philharmonique de Radio France d’être dirigé par des personnalités telles que Cluytens, Dervaux, Desormières, Copland, Inghelbrecht, Kubelik, Munch, Paray, Jolivet, Rosenthal, Tomasi, Sawallisch, Boulez, Saraste, Oetvös, Ashkenazy, Benjamin, Harding, Temirkanov, Gilbert, Salonen, Dudamel…
 
Après des résidences au Théâtre des Champs-Élysées puis à la Salle Pleyel, l’Orchestre philharmonique partage désormais ses concerts entre l’Auditorium de Radio France et la Philharmonie de Paris et s’est récemment produit avec Mikko Franck dans des salles telles que la Philharmonie de Berlin, le Konzerthaus de Vienne ou pour une tournée de dix concerts en Asie.
 
Mikko Franck et le Philhar poursuivent une politique discographique et audiovisuelle ambitieuse dans la lignée de leur premier disque Debussy chez Sony et des nombreuses captations pour France Télévisions (Victoires de la musique classique 2017) ou Arte Concerts. Parmi les projets à venir notamment, L’Enfant et les Sortilèges de Ravel et L’Enfant Prodigue de Debussy (Erato) et les Concertos de Michel Legrand (Sony). L’ensemble des concerts de l’Orchestre philharmonique sont diffusés sur France musique.
 
Conscient du rôle social et culturel de l’orchestre, le Philhar réinvente chaque saison ses projets en direction des nouveaux publics avec notamment des dispositifs de création en milieu scolaire, des ateliers, des formes nouvelles de concerts, des interventions à l’hôpital, des concerts participatifs...
 
Avec Jean-François Zygel, il poursuit ses Clefs de l'orchestre à la découverte du grand répertoire (France Inter et France Télévisions). Et les musiciens du Philhar sont particulièrement fiers de leur travail de transmission et de formation des jeunes musiciens (orchestre à l’école,  jeune Orchestre des lycées français du monde, académie en lien avec les conservatoires de la région parisienne). L’Orchestre philharmonique de Radio France est ambassadeur de l’Unicef depuis 10 ans.


1-06-1937 : trois ans après la création de l’Orchestre national, le ministre des PTT, Robert Jardillier, dote la radiodiffusion nationale de quatre orchestres permanents à compter du 1er juin 1937 dont un orchestre symphonique de 55 exécutants placé sous la responsabilité du chef Rhené-Baton. Ce nouvel orchestre permanent a pour mission exclusive de participer aux émissions et programmes parisiens en studio. Jusqu’en 1989 il connaît des appellations différentes : (Orchestre radio-symphonique, Orchestre radio-symphonique de Paris, Orchestre-radio symphonique de la RTF, Orchestre philharmonique de la RTF, Orchestre philharmonique de l’ORTF, Nouvel orchestre philharmonique de Radio France).
1939 : Suite à la déclaration de guerre, toute la radio se replie à Rennes où l’activité musicale se poursuit.
25-09-1940 : Rhené-Baton meurt au Mans à 61 ans. Jusqu’à la Libération, les musiciens poursuivent une activité chaotique sous la responsabilité d’Eugène Bigot.
1944 : Henry Barraud est nommé Directeur de la musique et à la lourde responsabilité de la réorganisation des orchestres.
15-03-1948 : L’orchestre exécute en première audition le Concerto pour violon et orchestre de Roman Palester sous la direction de Nadia Boulanger.
1947 : Une refonte des orchestres et formations musicales est engagée. Eugène Bigot est nommé Chef permanent. La Salle Érard devient le lieu de prédilection de l’orchestre avant que celui-ci s’installe au Théâtre des Champs-Élysées au milieu des années 50.
1954 : le Théâtre des Champs-Élysées accueille la saison de l’orchestre, dirigé par Bigot, Cluytens, Dervaux, Desormières, Horenstein, Inghelbrecht, Krips, Kubelik, Leibowitz, Munch, Paray, Rosenthal, Sawallisch, Scherchen, etc., et les compositeurs Copland, Jolivet, Tomasi, Villa-Lobos…
17-07-1965 : mort d’Eugène Bigot
1965-1970 : Chef permanent : Charles Bruck
1976 : refondation de l’orchestre sous l’appellation Nouvel Orchestre philharmonique (NOP), permettant à l’effectif de se partager simultanément en plusieurs formations. Gilbert Amy en est le premier directeur musical, Emmanuel Krivine le premier chef invité.
1984 : Marek Janowski prend la direction musicale de l’orchestre. Il dirigera la Tétralogie de Wagner (au Théâtre du Châtelet et au Théâtre des Champs-Élysées) pour la première fois à Paris depuis 1957.
1989 : l’orchestre est rebaptisé Orchestre philharmonique de Radio France.
2000 : Myung-Whun Chung est nommé directeur musical.
2001 : Pierre Boulez dirige l’orchestre pour la première fois.
2003 : premier concert de Mikko Franck à la tête de l’orchestre.
2004-2005 : cycle Mahler au Théâtre des Champs-Élysées sous la direction de Myung-Whun Chung.
2005 : Gustavo Dudamel et Valery Gergiev dirigent l’orchestre pour la première fois.
2006 : réouverture de la Salle Pleyel qui accueille l’orchestre en résidence. Début du partenariat avec France Télévisions (« Les Clefs de l’orchestre » de Jean-François Zygel).
2007 : les musiciens de l’orchestre et Myung-Whun Chung sont nommés ambassadeurs de l’Unicef.
2008 : Myung-Whun Chung et l’orchestre fêtent le centenaire de Messiaen.
2009 : ArteLiveWeb et l’orchestre s’associent pour diffuser un concert par mois.
2010 : l’orchestre et Myung-Whun Chung sont invités sur les deux continents américains, à Shanghaï (dans le cadre de l’exposition universelle), à Taïwan, et en Russie (Moscou et Saint-Pétersbourg).
2011 : Esa-Pekka Salonen dirige quatre programmes en résidence avec l’orchestre dans le cadre du festival Présences. L’orchestre se produit en Allemagne et aux BBC Proms de Londres.
2012 : concert avec l’Orchestre Unhasu de Corée du Nord et Myung-Whun Chung. Intégrale des symphonies de Brahms dirigée par Gustavo Dudamel.
2013 : Mikko Franck est nommé pour succéder à Myung-Whun Chung à partir de septembre 2015. Tournée de trois semaines en Chine, en Corée et au Japon.
2014 : Gustavo Dudamel dirige le Requiem de Berlioz à Notre-Dame de Paris, Esa-Pekka Salonen les Gurrelieder de Schönberg Salle Pleyel.
2015 : Myung-Whun Chung dirige l’orchestre à Cologne puis au Musikverein de Vienne et à la Philharmonie de Berlin avec Maxim Vengerov en soliste. Septembre : Mikko Franck devient le directeur musical de l’orchestre.
2015-2016 : Mikko Franck présente sa première saison en tant que directeur musical en proposant quinze programmes, dont une carte blanche au compositeur Magnus Lindberg, des œuvres de Rautavaara, Sibelius, Debussy, Mahler, Messiaen, Dutilleux, etc., et Madama Butterfly aux Chorégies d’Orange.
2016-2017 : de prestigieux artistes tels que Karita Mattila, Hilary Hahn, Renaud Capuçon, Edgar Moreau, Lahav Shani, Dmitri Masleev, etc. participent à la saison de l’orchestre.
Novembre 2016 : tournée européenne en compagnie d’Hilary Hahn (Philharmonie de Berlin, Munich, Cologne, Vienne).
Mai-juin 2017 : tournée de 10 concerts en Asie (Chine, Corée du Sud, Hong Kong).
2017-2018 : une saison marquée par des anniversaires : 80 ans de l’Orchestre philharmonique, centenaire de la mort de Claude Debussy, centenaire de la naissance de Leonard Bernstein. Le retour de Myung-Whun Chung et Marek Janowski à la tête de l’Orchestre philharmonique les 29 mars 2018 & 25 mai 2018. Les cinq concertos de Beethoven : Elisabeth Leonskaja, Alice Sara Ott, Pierre-Laurent Aimard, Rudolf Buchbinder, Bertrand Chamayou. Des solistes et chefs d’orchestre à l’image de son projet : Barbara Hannigan, Nelson Freire, Jukka-Pekka Saraste, Roger Norrington, Vadim Repin, Santtu-Mattias Rouvali , Lisa Batiashvili, Lionel Bringuier, Leonidas Kavakos, Khatia Buniatishvili, Mirga Grazinyte-Tyla, Vasily Petrenko, Emanuel Ax, Boris Berezovsky, Krzysztof Urbanski, Anna Caterina Antonacci, Leonardo Garcia Alarcon, Leif Ove Andsnes, etc. Des récitals et musique de chambre avec les musiciens de l’Orchestre philharmonique de Radio France en compagnie des solistes invités de la saison.

L’Orchestre philharmonique de Radio France bénéficie du soutien d’un partenaire principal, Amundi, et de fidèles partenaires réunis au sein de la Fondation Musique et Radio.
Retrouvez l'Orchestre sur sa page Facebook


Since its formation in 1937 by the French radio broadcasting organisation, the Orchestre Philharmonique de Radio France has clearly established its leading reputation within the European symphonic landscape for the eclecticism of its repertoire, the importance placed on the work of commissioning and creation, the varied geometry of its concerts, the guest artists invited to the Orchestra and its educational projects.
 
The Orchestra, otherwise known as "Philhar" to its many fans, finds its spirit in Mikko Franck — its musical director since 2015 — as he steers the values ​​and ambitions of the orchestra in making each concert a formidable human and musical experience. His contract extension until 2022 has guaranteed them a long-term collaboration in achieving these aims. He succeeds Gilbert Amy, Marek Janowski and Myung-Whun Chung.
 
In its 80 years of history, the Orchestre Philharmonique de Radio France has been conducted by personalities such as Cluytens, Dervaux, Desormières, Copland, Inghelbrecht, Kubelik, Munch, Paray, Jolivet, Rosenthal, Tomasi, Sawallisch, Boulez, Saraste, Oetvös, Ashkenazy, Benjamin, Harding, Temirkanov, Gilbert, Salonen and Dudamel.
 
After residencies at the Théâtre des Champs-Élysées and Salle Pleyel, the Orchestra now performs concerts both at the Auditorium of Radio France and the Philharmonie de Paris. It has recently performed with Mikko Franck in such venues as the Berlin Philharmonie and the Vienna Konzerthaus and will embark on a ten-concert tour in Asia.
 
Mikko Franck and the “Philhar” have begun an ambitious pursuit to extend their recording discography in line with an audiovisual policy, with their debut release of Debussy on SONY and numerous broadcasts for France Télévisions (Victoires de la Classique 2017) or Arte Concerts. Future projects include L’Enfant et les Sortilèges by Ravel and L’Enfant Prodigue by Debussy (ERATO) in addition to the Concertos by Michel Legrand (SONY). All their concerts are broadcast on France musique.
 
Conscious of its social and cultural role within society, the “Philhar” reinvents its projects each season with the aim of drawing in new audiences, including tailored programmes for schools, workshops, new forms of concerts, outreach to hospitals and interactive concerts. With Jean-François Zygel, the Clefs de l'orchestre series focuses on exploring the great repertoire (France Inter and France Télévisions). The musicians of the “Philhar” are particularly proud of their work in reaching out to and training young musicians (be it orchestras at school level or the youth orchestra — Orchestre des lycées français du monde, an academy that is in association with the leading conservatories in the Paris region). The Orchestre Philharmonique de Radio France has been a UNICEF Ambassador ​​for 10 years.


1937: founding of the orchestra by Radiodiffusion française (French radio authority).
1954: the Théâtre des Champs-Élysées hosts the orchestra season, conducted by Bigot, Cluytens, Dervaux, Desormières, Horenstein, Inghelbrecht, Krips, Kubelik, Leibowitz, Munch, Paray, Rosenthal, Sawallisch and Scherchen, as well as the composers Copland, Jolivet, Tomasi and Villa-Lobos, etc.
1976: refounding of the orchestra, allowing its members to be simultaneously divided between several musical formations; Gilbert Amy becomes its first musical director and Emmanuel Krivine the first guest conductor.
1984: Marek Janowski assumes the role of the orchestra's musical director. He would go on to conduct Wagner's Tetralogy at the Théâtre du Châtelet and the Théâtre des Champs Élysées, for the first time in Paris since 1957.
2000: Myung-Whun Chung is appointed musical director.
2001: Pierre Boulez conducts the orchestra for the first time. The orchestra embarks on a cycle of recordings for Deutsche Grammophon.
2004-2005: Mahler cycle at the Théâtre des Champs-Élysées conducted by Myung-Whun Chung
2005: Gustavo Dudamel and Valéry Gergiev conduct the orchestra for the first time.
2006: reopening of the Salle Pleyel which hosts the orchestra in residence for 20 to 25 programmes per season. Beginning of a partnership with France Télévisions around the "Clefs de l'orchestre" programme presented by Jean-François Zygel.
2007: the orchestra's musicians and Myung-Whun Chung are appointed UNICEF ambassadors.
2008: Myung-Whun Chung and the orchestra celebrate the centenary of Olivier Messiaen's birth.
2009: ArteLiveWeb and the orchestra team up to broadcast a concert every month.
2010: the orchestra and Myung-Whun Chung celebrate ten years of collaboration. They are invited to both American continents, China, during the Shanghai World Expo, Taiwan, and Russia (Moscow and Saint-Petersburg).
2011: Esa-Pekka Salonen conducts four programmes in residence with the Radio France Philharmonic Orchestra as part of the Présences festival. The Radio France Philharmonic Orchestra gives performances in Germany and at the BBC Proms in London.
2012: an exceptional concert with the Unhasu Orchestra from North Korea and Myung-Whun Chung. All of Brahms symphonies conducted by Gustavo Dudamel.
April 2013: Mikko Franck is appointed to succeed Myung-Whun Chung as the orchestra's musical director as of September 2015. Three-week tour of China, South Korea and Japan.
2014: Gustavo Dudamel conducts the Berlioz Requiem at Notre-Dame Cathedral in Paris and Esa-Pekka Salonen Gurre-Lieder by Schoenberg at the Salle Pleyel, while Myung-Whun Chung wins plaudits in the legendary Great Hall of the Tchaikovsky Moscow Conservatory.
2015: in March, Myung-Whun Chung conducts his orchestra in Cologne then at the Musikverein concert hall in Vienna and at the Philharmonie in Berlin with Maxim Vengerov as soloist. In September, Mikko Franck becomes the orchestra's musical director.
2015/2016: Mikko Franck, who has conducted the Radio France Philharmonic Orchestra since 2003, presents his first season as musical director featuring fifteen which reveal the scope of the repertoire championed by the Finnish conductor: Rautavaara, Korngold, Sibelius, Debussy, Mahler, Messiaen and Dutilleux… He will also conduct Madama Butterfly by Puccini at the Chorégies d’Orange in summer 2016.
2016/2017: Prestigious artists as Karita Mattila, Renaud Capuçon, Edgar Moreau, Lahav Shani, Dmitri Masleev are featured for this season.
The orchestra is on tour on November in Europe and in May in South Korea and China with its Music Director, Mikko Franck.
 
The Radio France Philharmonic Orchestra enjoys the backing of a main partner, Amundi, and faithful partners within the Fondation Musique et Radio.