L'orgue de l'Auditorium de la Maison de la radio

L'orgue de l'Auditorium de la Maison de la radio | Maison de la Radio
À la faveur de la construction de l'Auditorium, la Maison de la radio, s'est dotée d'un nouvel orgue en vue de permettre une programmation d'œuvres spécifiquement écrites pour cet instrument. La diversité des œuvres proposées au public lors des saisons musicales s'en trouve accrue, pour le plus grand plaisir des amateurs et pour en permettre la découverte au public non averti !

Trois orgues de salle en France

La France comptabilise près de 12000 orgues mais seulement trois dans des salles de concert : à Radio France, à l’Auditorium Maurice Ravel de Lyon et à la Philharmonie de Paris. La création de ces deux nouveaux instruments à Paris constitue donc un événement majeur de notre vie musicale.

Le choix du facteur d’orgue : Gerhard Grenzing

Radio France ayant souhaité que son nouvel Auditorium soit doté d’un orgue neuf, un appel à candidatures est lancé en 2008, et c’est le projet de Gerhard Grenzing qui, en juin 2009, est retenu. Un comité d’organistes est alors constitué autour de Michel Bouvard, François Espinasse, Thierry Escaich, Bernard Foccroulle, Olivier Latry et Jean-Pierre Leguay afin de suivre pas à pas l’avancement des travaux et travailler en collaboration avec l’équipe du facteur. Gerhard Grenzing a déjà signé des instruments neufs au Japon (grande salle de concerts de Niigata), en Corée, en Russie (Tauride Palace de Saint-Pétersbourg), en Allemagne, en Autriche, en Belgique (Cathédrale Saint Michel et Sainte Gudule de Bruxelles), au Portugal ainsi que de très nombreux instruments en Espagne et en France.

Une acoustique d’exception

L’orgue a été imaginé en tenant compte des volumes de l’Auditorium. Dans cette salle, l’acoustique a été pensée pour que le son circule et se réfléchisse grâce à des parements de bois sur les balcons et à des polycylindres situés à l’arrière des gradins. Le plafond, quant à lui, a été équipé d’une lentille réfléchissante appelée canopy, afin d’optimiser la propagation et la réflexion acoustiques. Fin 2011, l’orgue est totalement défini et, fin 2012, les plans nécessaires à son intégration sont dessinés, la fabrication de l’instrument peut alors débuter. Son installation dans l’auditorium de Radio France se fait à partir de juin 2014.

Les premières notes

L’orgue est toujours en cours d’harmonisation et tous les jeux n’ont pas encore été installés (environ 60 % ont déjà été harmonisés) mais l’équipe du facteur d’orgue a travaillé jusqu’au dernier moment pour permettre de donner ces deux premiers concerts des 10 et 12 décembre dans d’excellentes conditions. Les compagnons de Gerhard Grenzing reprendront ensuite leur travail d’harmonisation et de réglages (la nuit car l’Auditorium est presque tout le temps occupé par des répétitions ou des concerts de nos 4 formations).

Un orgue pour tous

Radio France a la volonté de faire vivre pleinement cet instrument. Une campagne de mécénat avec l’appui de la Fondation musique et radio vient d’être lancée avec pour objectifs de créer un cercle des mécènes de l’orgue et de faire participer les donateurs aux futures activités que l’instrument va susciter. Sont notamment envisagés l’organisation d’ateliers et de visites pédagogiques, des masterclasses publiques, des résidences de jeunes organistes, un cycle orgue et cinéma, des fictions radiophoniques avec France Culture, un concours de composition…

L’orgue de la Maison de la radio en chiffres

87 jeux
5 320 tuyaux : jeux de 1 pieds au 32 pieds. De 1 cm à plus de 8 mètres
12 mètres de haut / 12 mètres de large / poids 30 tonnes environ.
→ 2 consoles, une fixe en fenêtre à commandes mécaniques et une mobile disposée sur scène à commandes électriques proportionnelles (toucher sensitif).
→ Consoles de 4 claviers de 61 notes (os et ébène) et pédalier de 32 marches (chêne).
→ Les 2 consoles peuvent être jouées ensembles (à deux organistes)
7 plans sonores : Grand orgue / Récit expressif / Positif expressif / Solo expressif / Solo haute pression expressif / Chamade / Pédalier
→ Effets sonores prévus : Vent à pression variable pour le Positif, cymbale transpositrice, communication entre boîtes expressives (Récit et Positif), Coupure Pédale ajustable, etc.
→ Matériaux utilisés : Bois (chêne et épicéa), étain, plomb, laiton et Peau (agneau).

Aller plus loin