Frans Krajcberg

Frans Krajcberg | Maison de la Radio
Réalisé pour les "Nuits magnétiques" de France Culture en 1997, ce documentaire retrace le parcours du sculpteur Frans Krajcberg, fervent défenseur de la nature et de la forêt amazonienne.

Sculpteur, mais aussi peintre et photographe, Frans Krajcberg travaille sans répit au coeur de la forêt amazonienne et transforme les arbres brûlés en oeuvres d'art. C'est un artiste engagé qui mène de front un double combat, artistique et écologique, contre ceux qui détruisent la nature. Il est le héraut de la conscience écologique du Brésil.

La vie a été rude dans sa Pologne natale et les épreuves de la dernière guerre l'ont marqué à jamais du sceau de la mort et de la destruction.
La découverte du Brésil, de la forêt vierge, a été pour lui une véritable renaissance. Cette nature est devenue à la fois son atelier d'artiste et ses poumons. Cela fait cinquante ans qu'il y vit. "La nature, c'est ma culture et les plantes sont ma famille", dit-il avec joie.
Il est vrai que la nature lui a tout donné : son inspiration, ses matériaux, ses modèles.

Ses sculptures, de taille monumentale, sont faites à partir de bois "rescapés" des incendies de la forêt amazonienne : arbres meurtris par le feu, bouquets de lianes entrelacés, troncs de palmiers polychromes, écorces calcinées.
Les sculptures de Frans Krajcberg sont tout simplement belles, comme les objets qui sont "beaux" parce qu'ils sont vrais.
Selon Pierre Restany, ami de longue date, "leur vérité est celle de la nature dont ils proviennent directement et cette nature est un rappel à l'ordre moral de notre culture".

Sur son bout de terrain de forêt en bord de mer, à Nova Viçosa, tout au sud de l'état de Bahia, il vit seul. Il n'a pas de famille. Il n'a pas pu se réconcilier avec les Hommes. Tous les matins, il part avec son appareil photo pour essayer de capter ce que l'oeil nu ne peut voir. La photographie joue un rôle primordial dans son oeuvre, c'est le journal de bord de son travail, de ses expériences, de ses voyages.

À 94 ans, Frans Krajcberg reste un artiste engagé.
Réalisation : Jacques Taroni

Le mobilier d'écoute

Mobilier d'écoute pour le documentaire sur Frans Krajcberg

Le documentaire réalisé pour l'émission "Les nuits Magnétiques" offre un entretien intimiste avec l’artiste Frans Krajcberg dont le travail est fortement lié à la forêt amazonienne. L’intention est de faire entrer l’auditeur dans un rapport intimiste avec l’artiste, en lui offrant un tête à tête avec lui par le biais d’espaces d’écoute individuels. Afin que l’auditeur puisse se concentrer sur les propos de l’artiste, celui-ci pénètre dans une alcôve où l’écoute se fait par casque audio. Le dispositif est donc composé de deux alcôves permettant au public de se couper visuellement mais aussi au niveau du son, du reste de la galerie. Ces alcôves se composent de modules en cartons qui une fois emboîtés rappellent l’esthétique de l’écorce d’arbre, faisant écho au travail plastique de l’artiste. 

Une réalisation de Susie Petit-Jean et Capucine Pageron