Question d'écoute, l'écologie sonore, 3

Défendre l'écoute : sons et espaces sonores à préserver

Question d'écoute, l'écologie sonore, 3  | Maison de la Radio
Ce document sonore est un montage d'entretiens avec des personnalités évoquant tout à tour leur rapport au son.

Un architecte parle du caractère vivant de la ville, de l'influence des transformations de quartier sur les sonorités d'ambiance ; la réalisatrice Jacqueline Wester rapproche l'écologie sonore d'un travail spirituel nécessitant une discipline mentale personnelle, d'écoute intérieure ; l'ingénieur Jean-Marie Rapin parle de la complexité cachée du son que l'on entend, de ses multiples trajets avant d'atteindre notre oreille, de la difficulté de rester attentif à l'acoustique hors des lieux dont c'est la fonction première...

Ce documentaire foisonnant issu des archives de l'INA, donne la parole à de nombreuses personnes impliquées d'une manière ou d'une autre dans un rapport au son, au bruit, à l'ambiance. Urbaniste, réalisateur, politique, compositeur, bruiteur, acousticien... Une parenthèse sonore riche et documentée pour entrer profondément dans les différentes dimensions de la perception auditive.

Réalisation Jacques Taroni
Les nuits magnétiques, 1995

Le mobilier d'écoute

Mobilier d'écoute pour « Écologie sonore »

Le dispositif de l’œuvre « Question d'écoute, écologie sonore » veut inviter le visiteur à s’asseoir, puis à s’allonger. Une fois installé sur la structure en forme de matelas, il est invité à éclaircir le son que ce dernier semble étouffer dans son épaisseur même. Son regard est attiré en l’air par une suspension abstraite et légère qui évoque le froissé du tissus et la légèreté du nuage. 
Une réalisation de Emmanuelle Lépinay, Justine Marchand, Louise Massuleau, Laura Maciel et Mira Kapral.

Emmanuelle Lépinay, Justine Marchand, Louise Massuleau, Laura Maciel et Mira Kapral