3 questions à Camille Pépin

Mercredi 9 septembre 2020
3 questions à Camille Pépin | Maison de la Radio
 Lors du concert d’ouverture de sa saison 2020-2021, l’Orchestre Philharmonique de Radio France créera votre nouvelle œuvre. Comment avez-vous pu composer Avant les clartés de l’aurore ces derniers mois ?

On m’a demandé d’écrire une œuvre pour un ensemble spatialisé en rapport avec la Russie et Stravinsky. J’ai choisi d’abord un effectif de 12 instruments que j’affectionne : 2 violons, 2 violoncelles, 2 clarinettes, 2 cors, 2 trompettes, marimba et vibraphone. Ensuite, en lisant des poèmes de Pouchkine, j’ai été frappée par quatre vers d’un chant Tatar :
 
Ainsi la lune sur la rose,
Que la pluie alourdit encore,
Répand sa mystique lueur, 
Avant les clartés de l’aurore.
 
Puis la pandémie a surgi cet hiver. Passé l’angoisse due à son apparition dans notre monde, je pense que le confinement a permis à beaucoup de gens de se recentrer sur l’essentiel. Pour ma part, ma vie quotidienne est très simple : je compose tous les jours à la maison, coupée du monde. Je suis donc habituée à l’isolement et le confinement n’a pas été difficile pour moi. Libérée des contraintes du monde extérieur, j’ai même pu me concentrer davantage sur mon travail, me poser plus de questions, élargir mes envies. Mais le confinement m’a aussi fait sentir le manque de mes interprètes : ceux qui font voyager ma musique. Sans eux, nos partitions ne sont que du papier dans un tiroir.
 
Vos œuvres s’inscrivent-elles dans une tradition spécifique, depuis Debussy jusqu’à Steve Reich ?
Je ne me sens pas la mieux placée pour répondre à cette question ! J’ai été influencée par le courant répétitif américain, l’impressionnisme français, la musique des Ballets russes, et j’ai étudié l’orchestration auprès de compositeurs français. Ce dont je suis (presque) sûre, c’est que ma musique s’inscrit dans une tradition française par son orchestration. Ce sont les couleurs et les alliages de timbres qui m’inspirent. La création d’une atmosphère me vient par la couleur, la lumière, la texture. D’ailleurs, je puise souvent mon inspiration dans la peinture, la nature, la photographie… ou encore les images créées par les mots. Une impression ou une sensation qui se transforme ensuite en matière sonore ! Je ne me réveille pas du tout avec des notes dans la tête le matin que je couche ensuite sur le papier !
 
Comment concevez-vous le métier de compositrice aujourd’hui ?
Je pense qu’aujourd’hui, les créateurs s’expriment à travers leur art par nécessité intérieure. C’est un exutoire et un refuge contre les horreurs qui assaillent notre monde. Il y a de la place pour toutes les esthétiques et il est important que notre période représente cette richesse. C’est une chance que nous puissions tous nous exprimer car je pense que nous écrivons comme nous sommes et que l’on se nourrit de l’autre. Enfin, les œuvres des compositrices doivent être jouées pour leur qualité musicale et non parce qu’elles ont été écrites par des femmes. C’est la même chose pour la musique contemporaine : on doit la défendre par amour et par conviction et non parce qu’elle est écrite par des compositeurs vivants.
 
Propos recueillis par Christophe Corbier

Ecouter Camille Pépin

Rachmaninov n°3, Mikko Franck | Maison de la Radio

Rachmaninov n°3, Mikko Franck

Concert symphonique

Orchestre Philharmonique de Radio France

Mikko Franck direction / Anna Vinnitskaya piano
Mikko Franck ouvre la saison de l’Orchestre Philharmonique de Radio France.
Vendredi18septembre202020h00 Maison de la radio - Auditorium
Rachmaninov n°3, Mikko Franck | Maison de la Radio

Rachmaninov n°3, Mikko Franck

Concert symphonique

Chœur de Radio France
Maîtrise de Radio France
Orchestre Philharmonique de Radio France

Mikko Franck direction / Anna Vinnitskaya piano
Ce concert reprend en partie celui donné la veille par l’Orchestre Philharmonique et son directeur musical. Camille Pépin ouvrira de nouveau les festivités, mais cette fois...
Samedi19septembre202020h00 Maison de la radio - Auditorium

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL