Au pupitre, Emmanuel Krivine

Jeudi 15 décembre 2016
Au pupitre, Emmanuel Krivine | Maison de la Radio
Le directeur musical désigné de l’Orchestre National de France, qui prendra ses fonctions en septembre prochain, dirigera Rachmaninov et Dvorak le 12 janvier.

QUELQUES MOTS DE PRÉSENTATION pour ceux qui ne connaîtraient pas Emmanuel Krivine. D’origine russe par son père et polonaise par sa mère, Emmanuel Krivine est né à Grenoble en 1947. Il aborde très jeune la carrière de violoniste, est Premier prix du Conservatoire de Paris à seize ans, puis pensionnaire de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, et étudie avec Henryk Szeryng et Yehudi Menuhin. À partir de 1965, après une rencontre essentielle avec Karl Böhm, il se consacre peu à peu à la direction d’orchestre. De 1976 à 1983, il est chef invité permanent du Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France nouvellement créé. De 1987 à 2000, le voici directeur musical de l’Orchestre National de Lyon. Il est aussi à la tête de l’Orchestre Français des Jeunes durant onze années.
 
2001 marque le début d’une collaboration fructueuse avec l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg dont il devient le directeur musical à partir de la saison 2006-2007. Parallèlement à ses activités de chef titulaire, Emmanuel Krivine est régulièrement invité par les orchestres les plus prestigieux à travers le monde.
 
Mais c’est en 2004 qu’a lieu son initiative la plus intéressante : il fonde cette année-là un ensemble de musiciens européens qui jouent sur instruments d’époque, un « phalanstère itinérant » comme on a pu l’appeler : la Chambre Philharmonique. La notion de groupe soudé, exaltant l’intimité des œuvres et, d’autre part, le désir de voir et d’entendre grand, sont présents dans cet intitulé qui n’a rien d’oxymorique. Il se consacre ainsi à la découverte et à l’interprétation d’un répertoire allant du XVIIIe siècle à la musique d’aujourd’hui sur les instruments appropriés à l’œuvre et son époque, comme le font par ailleurs des chefs comme François-Xavier Roth ou Jos van Immerseel.
 
Florian Héro
 
Emmanuel Krivine au disque : avec l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg (Timpani), il a consacré des enregistrements à Guy Ropartz (La chasse du prince Arthur, Quatre Odelettes, La Cloche des morts, Quatre Poèmes, etc.), à Vincent d’Indy (Poème des rivages, Diptyque méditerranéen, etc.) et à Debussy (les œuvres pour orchestre). Avec la Chambre Philharmonique (Naïve), il a enregistré Mozart (Messe en ut mineur), Mendelssohn (Symphonies « Italienne » et « Réformation »), Dvorak (Symphonie du « Nouveau Monde ») et Beethoven (intégrale des symphonies).

 

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL