Concert avec les détenues de la maison d'arrêt des femmes de Fleury-Mérogis

Jeudi 29 novembre 2018
Concert avec les détenues de la maison d'arrêt des femmes de Fleury-Mérogis | Maison de la Radio
16 musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Radio France donnent un concert avec les détenues de la maison d’arrêt des femmes de Fleury-Mérogis le 7 décembre 2018 dans le cadre de l’association « en chœur ».
L’Action culturelle investit régulièrement l’univers carcéral. Les services pénitentiaires d’insertion et de probation, ainsi que les établissements pénitentiaires œuvrent auprès des institutions et associations partenaires pour faire entrer l’action culturelle et artistique. Conscient du rôle social et culturel de la musique, l’Orchestre Philharmonique de Radio France réaffirme chaque saison son engagement citoyen.

Le 7 décembre 2018, des musiciens volontaires donneront avec des détenues de la Maison d’arrêt des femmes de Fleury-Mérogis, un concert à destination des personnes en détention. Un projet de rencontre entre le monde de la musique classique et le monde carcéral initié par l’association « En chœur », présidée par Grégoire Etrillard, avocat pénaliste.

Les femmes détenues, préparées par la soprano Johanne Cassar, directrice artistique du projet, et les musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Radio France travaillent ensemble depuis septembre 2018 un programme de 40 minutes de musique combinant pièces chorales et instrumentales du grand répertoire arrangées pour l’occasion par les musiciens.

À raison d’ateliers de 3 heures hebdomadaires où les musiciens interviennent à tour de rôle pour présenter leur instrument et travailler avec les détenues, ces séances permettent aux participants de se connaître pour concevoir ensemble le concert.

Œuvres de :
Christoph-Willibald Glück, Philip Glass, Ludwig van Beethoven, Georges Bizet, George Gershwin, Luiz Bonfa, Camille Saint-Saëns

Grégoire Etrillard responsable projet
Johanne Cassar directrice artistique

Musiciens : 
Jean-Philippe Kuzma 1er violon
Martin Blondeau, Floriane Bonanni, Florent Brannens (musicien intervenant), Fermin Ciriaco, Françoise Feyler, Amandine Ley violons
Marie-Emeline Charpentier, Anne-Michèle Lienard altos
Jérémie Maillard (instrumentiste référent), Catherine Chachereau (musicien intervenant), Marion Gailland violoncelles
Lorraine Campet, Lucas Henri contrebasses
Jean-François Duquesnoy basson
Jean-Pascal Post clarinette
Martin Surot piano

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL