Edison, un inventeur ?

Mercredi 27 Février 2019
Email
Edison, un inventeur ? | Maison de la Radio
Qui a inventé le phonographe ? À ceux qui lui disent que c’est Charles Cros, Thomas Edison affirme qu’il n’en est rien. Qui croire ? La réponse sera (peut-être) donnée par Julien Joubert et Gaël Lepingle, le 6 avril, dans leur opéra miniature interprété par la Maîtrise et l’Orchestre Philharmonique de Radio France.
La Louisiane, les années 1860. J’étais encore un frêle adolescent, entouré par la moiteur des bayous, le goût des crevettes épicées, les ravages des tempêtes. À quatorze ans, je pris la casquette de mon père, un sac et quelques vêtements, et je partis vers le Nord. J’étais un fou d’inventions ! Chez moi, dans mon petit garage, je n’avais cessé de bricoler, de démonter les montres de mes parents pour les réassembler. Or, j’avais entendu qu’une école de l’invention allait ouvrir ses portes, dans une grande ville qu’on nommait New York, et l’idée que mon jeune âge pouvait m’empêcher d’y accéder ne m’avait pas même effleuré l’esprit.

C’est la première fois que je prenais le train à vapeur. Mon cœur battait la chamade. Dans le petit compartiment, un homme était assis en face de moi. Il me regardait avec malice.
Où vas-tu comme ça, jeune homme ?
À New York, répondis-je timidement.
Il me demanda ce qui m’y poussait. Je sentais chez cet homme une aura particulière, quelque chose de véritablement lumineux.
Je… je voudrais entrer à l’école de l’invention. J’ai entendu dire qu’un certain Charles Cros a découvert le moyen d’enregistrer les sons sur un support solide. Je veux en savoir plus. Mon désir le plus fort est d’enregistrer la voix de mon grand-père.
Mon interlocuteur se renfrogna, puis son visage s’éclaira.
Jeune homme, c’est la providence qui t’a placé dans ce wagon ! Je suis journaliste. Je connais les inventeurs comme s’ils étaient de ma propre famille. J’ai accès à leur cerveau, je perçois la logique d’ensemble des choses qui se créent en ce moment.
Je me pris à suffoquer, je laissai mes cheveux gras tomber devant mes yeux, mes joues devinrent couleur écrevisse. Il continua :
Concernant Charles, permets-moi de te dire que tu te trompes. Il est sympathique, il a eu quelques bonnes intuitions, mais comme ils disent en France, il s’est endormi sur le rôti. Le véritable inventeur de la machine que tu décris s’appelle Edison. Il est américain, comme toi et moi. Ses découvertes sont infiniment plus importantes. Edison est celui qui, en se penchant sur le télégraphe, a compris comment effectuer une photo du son. En combinant son savoir sur le télégraphe et le microphone à charbon, Edison a fait une prouesse : il a permis, avec un simple cylindre actionné par une manivelle, de retransmettre sa voix. Cette merveille s’appelle… le phonographe.
J’étais interloqué. Je souhaitais qu’on m’explique ce système diabolique qui permettait de sauvegarder un son pour l’éternité. Mais nous étions arrivés dans la gare de Brooklyn. J’eus à peine le temps de demander son prénom à l’auguste personnage, dont je n’oublierai jamais la voix forte et la carrure imposante.
Je m’appelle Thomas. J’espère que nous nous reverrons bientôt.
Il me sourit et disparut dans la brume d’une ville qui me tendait ses bras gris et vaporeux.
 
Gaspard Kiejman
Email

Écouter le concert du 6 avril

Le Petit Prince en chanson

Le Petit Prince en chanson | Maison de la Radio
Concert Jeune public À partir de 7 ans

Maîtrise de Radio France
Orchestre Philharmonique de Radio France

Spécialement conçues pour faire chanter les enfants des écoles, trois histoires musicales ont été composées par Bruno Fontaine, Julien Joubert et Coralie Fayolle sur trois...
Samedi06avril201915h00 Radio France - Studio 104

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL