Hambourg : une philharmonie sur l’eau

Mercredi 9 septembre 2020
Hambourg : une philharmonie sur l’eau | Maison de la Radio
L’Orchestre Philharmonique de Radio France fera étape à l’Elbphilharmonie au cours de la tournée qui l’emmènera du 23 au 28 octobre en Allemagne et en Autriche.
 
Joyau musical du Nord de l’Europe inauguré mi-janvier 2017, la salle surnommée « Elphi » a mis dix ans à voir le jour. Depuis lors, elle accueille les meilleurs orchestres internationaux et un nombre impressionnant de solistes renommés. Parmi eux, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, qui y donnait son premier concert le 15 décembre 2018 sous la direction de Mikko Franck. Très bientôt, le 23 octobre, ces mêmes musiciens reviendront dans la grande salle, l’une des plus belles au monde, accompagnés de la violoniste Patricia Kopatchinskaja.
Située sur l’Elbe face aux grues et aux porte-conteneurs du port commercial, à la pointe du quartier de HafenCity, l’Elbphilharmonie est le symbole de la ville mais aussi de ce quartier en plein renouveau. Un bâtiment original et impressionnant conçu par le bureau d’architectes suisse Herzog & de Meuron, duo connu, entre autres, pour avoir conçu la Tate Modern de Londres ou le « Nid d’oiseau », stade olympique de Pékin.
 
Sur un ancien entrepôt en brique des années 60 (le Kaispeicher A), servant à stocker thé, tabac et cacao, est dressé un édifice en verre, tel un vaisseau spectaculaire, couronné d’un toit en forme de vague culminant à 110 mètres. Il abrite trois salles de concert, un hôtel, des appartements de luxe et la « Plaza », place située à 37 mètres de haut, librement accessible au public, avec un panorama sur la ville. Une vue époustouflante ! Le cœur de l’Elbphilharmonie est également l’un des défis architecturaux les plus passionnants auxquels l’Europe ait été confrontée : une salle de concert qui domine la ville avec 2 100 places assises.
 
Dix ans de travaux, de conflits politiques et de dérapages budgétaires ont été nécessaires à la construction de cette salle. Commencée en 2007, elle aurait dû être terminée en 2010. Ce n’est donc que sept années plus tard que les premières notes de musiques ont pu y résonner. Le coût prévu, 77 millions d’euros en 2007, est passé in fine à 865 millions d’euros (dont 790 millions de fonds publics à la charge de la ville et 70 de donations privées) !
 
À l’instar de la Philharmonie de Berlin conçue en 1963, modèle en la matière, et la Philharmonie de Paris, l’« Elphi » est une salle dite en vignoble : au centre, la scène, entourée par un public au parterre et en hauteur. Pour un son parfait, les architectes Jacques Herzog et Pierre de Meuron ont fait appel au grand acousticien japonais Yasuhisa Toyota. Spécialiste mondial de ce type de salle, il a également été chargé de l’acoustique de l’Auditorium de la Maison de Radio France ou encore du Walt Disney Concert Hall à Los Angeles. Pour Hambourg, il a été mis au défi. Imaginez : d’immenses paquebots passent à proximité de l’Elbphilharmonie ! Il fallait ainsi s’assurer que l’on n’entendrait ni leurs vibrations ni les sirènes, mais aussi que les clients de l’hôtel et les habitants des appartements ne soient pas importunés par la musique.
 
Pari réussi. Avec le revêtement acoustique des murs intérieurs, aussi appelé « peau blanche », donnant une impression d’alvéoles infinies (10 000 panneaux en fibre de gypse pour une réflexion optimale du son), le public ressent la musique de près et semble en osmose avec les artistes. Autre atout : aucun siège ne se trouve à plus de trente mètres du chef d’orchestre.
Une autre salle, la Laeiszhalle, consacrée à la musique de chambre et aux récitals, peut accueillir un public plus réduit (500 personnes). L’« Elphi » est aussi dotée de salles de répétitions, d’un musée d’instruments et d’un centre pédagogique.
 
Les plus grands artistes sont attendus, souvent à guichet fermé, depuis l’ouverture : Jonas Kaufmann, Kent Nagano, Philippe Jaroussky, l’Orchestre philharmonique de Berlin, Barbara Hannigan, Gustavo Dudamel… et bien-sûr, le NDR Elbphilharmonie Orchester et son chef attitré Thomas Hengelbrock.
 
Gabrielle Oliveira-Guyon
 

Le concert de l'Orchestre Philharmonique à l’Elbphilharmonie

Symphonie en ré, César Franck / Mikko Franck : Hors les murs - Annulé

Symphonie en ré, César Franck / Mikko Franck : Hors les murs - Annulé | Maison de la Radio
Concert symphonique

Orchestre Philharmonique de Radio France

Mikko Franck direction
Patricia Kopatchinskaya violon
On connaît bien la Symphonie en ré mineur de Franck, que Mikko Franck vient d’ailleurs d’enregistrer.
Vendredi23octobre202020h00 HORS LES MURS Elbphilharmonie, Hambourg

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL