Hispanité et espagnolades

Jeudi 2 juillet 2020
Hispanité et espagnolades | Maison de la Radio
Carmen est un grand chef d’œuvre, mais Carmen fait partie de ces partitions qui inventent une Espagne imaginaire, idéale, rêvée. Un pays qui nous permet de voyager à travers les représentations de l’Espagne et de sa musique à travers les âges.
 
« J’ai toujours eu un faible pour l’Espagne », avouait Cioran. Sans doute serait-il venu écouter la Carmen Suite qui sera dirigée par Cristian Măcelaru le 23 juillet à Radio France. Petite introduction à une écoute éclairée de la musique espagnole.
 
C’est peut-être le sort des contrées musicales méconnues que d’être peintes aux traits du pittoresque. Mais dans le cas de l’Espagne, pays musicalement riche et fécond, la persistance du chromo d’une musique haute en couleurs se prêtant aux danses en robes à volants tient du paradoxe. Ce cliché n’est pourtant pas si vieux, alors même que la musique espagnole remonte au plus loin dans les âges.
 
Les témoignages dans la zone du delta du Guadalquivir permettent de supposer que son avènement date des premières traces répertoriées dans le berceau méditerranéen, avec les Grecs et les Phéniciens. Au VIIe siècle, les Etimologiae d’Isidore de Séville restent le premier grand recueil de définitions musicales dont l’Histoire garde le matériau. Après les récitations chantées de la musulmane Ishbilia, la Reconquête voit bientôt se succéder les juglars des troubadours et ménétriers, à travers cantigas et cancioneros. Puis, durant le Siècle d’Or espagnol, les noms de Cabezón, Morales ou Victoria, entre autres, signent une splendeur sans précédent ; de la messe polyphonique au motet, du villancico au romance, du madrigal à l’ensalada, musiques liturgiques et profanes confondues. Au début du XVIIe siècle, suivant de peu Rome mais précédant Venise, Madrid constitue, bien avant les cités de France ou d’Allemagne, l’une des toutes premières villes à vivre l’expérience du théâtre lyrique. L’influence de l’Espagne sur le reste de l’Europe musicale est alors manifeste, et l’on ne compte pas les passacailles, chaconnes ou sarabandes qui parsèment les œuvres de Bach, Rameau ou Mozart. Sans nul pittoresque. Forte de sa puissance politique et de son riche passé, l’Espagne essaime simplement des formes reprises comme des classiques.
 
Indispensables cigares
 
C’est alors, au seuil du XIXe siècle, que les choses prennent une autre tournure. Sur les pas d’un romantisme facile, narrateurs de voyage ou vaudevillistes colportent en Europe la panoplie convenue des danses, guitares, gitans, cigares et honneurs pointilleux. Les musiciens renchérissent : la Symphonie espagnole de Lalo ouvre la voie aux Jota aragonaiseEspañaCapriccio espagnol et autre Zaïde, de Saint-Saëns, Chabrier, Rimski ou Berlioz. Ces pièces colorées, écrites souvent avec talent, quand ce n’est avec la plus haute inspiration comme l’Ibéria de Debussy ou la Rhapsodie espagnole de Ravel, participent d’une vogue qui enflamme tous les milieux musicaux, mais non toujours exempte de frivolité. L’espagnolade est née. Qui touche jusqu’au grand public : à partir des années 1960, quand l’Espagne succombe à l’invasion touristique, entre plages et sangria, chantées par Georgette Plana dans son ineffable rengaine où « soleil » rime avec « sans pareil » !
 
Mais ce temps semble bien révolu, avec par exemple la remise à l’honneur de la zarzuela*, ancrée dans une urbanité madrilène jusque-là ignorée, ou l’intérêt pour des compositeurs actuels dont l’ambition ne se suffit pas de la couleur locale.
 
Pierre-René Serna
 
* Œuvre lyrique espagnole constituant une sorte d’équivalent du Singspiel allemand ou de l’opéra-comique français, si ce n’est qu’elle leur est de beaucoup antérieure puisque née au début du XVIIe siècle. Pierre-René Serna est l’auteur d’un Guide de la zarzuela (Bleu Nuit, 2012) et de La Zarzuela baroque (Bleu Nuit, 2019).

 

A écouter

Carmen Suite  / Cristian Măcelaru | Maison de la Radio

Carmen Suite / Cristian Măcelaru

Concert symphonique

Orchestre National de France

Cristian Măcelaru direction
L’Adagio pour cordes est l’arrangement, effectué par Barber lui-même, d’un mouvement de son Premier Quatuor à cordes.
Jeudi23juillet202020h00 Maison de la radio - Auditorium
CHORUS LINE #2 : Hors les murs | Maison de la Radio

CHORUS LINE #2 : Hors les murs

Musique chorale

Chœur de Radio France

Martina Batič direction
Les chemins de Saint-Jacques, c’est d’abord un esprit qui plane aussi bien chez Poulenc et Rachmaninov que chez Morales et Victoria, sans oublier le 
Dimanche13septembre202016h00 HORS LES MURS Saint-Benoît-sur-Loire
CHORUS LINE #2 | Maison de la Radio

CHORUS LINE #2

Musique chorale

Chœur de Radio France

Martina Batič direction
Les chemins de Saint-Jacques, c’est d’abord un esprit qui plane aussi bien chez Poulenc et Rachmaninov que chez Morales et Victoria, sans oublier le 
Jeudi29octobre202020h00 Maison de la radio - Studio 104
CHORUS LINE #2 : Hors les murs | Maison de la Radio

CHORUS LINE #2 : Hors les murs

Musique chorale

Chœur de Radio France

Martina Batič direction
Les chemins de Saint-Jacques, c’est d’abord un esprit qui plane aussi bien chez Poulenc et Rachmaninov que chez Morales et Victoria, sans oublier le 
Vendredi30octobre202020h00 HORS LES MURS Collégiale Notre-Dame-en-Vaux, Châlons en Champagne
Entrons dans la danse | Maison de la Radio

Entrons dans la danse

Concert Jeune public À partir de 8 ans

Chœur de Radio France

Le Chœur de Radio France vous propose une aventure musicale qui vous permettra d’aller à la découverte des plus beaux choeurs d’opéra illustrant la fête et la...
Dimanche28mars202115h00 Maison de la radio - Auditorium
Orgue et trompette, Robin/Guerrier | Maison de la Radio

Orgue et trompette, Robin/Guerrier

Concert d'orgue


Jean-Baptiste Robin orgue
Trompette et orgue : un mariage brillant, léger, familier, qui a permis tous les arrangements, toutes les facéties. 
Mardi08juin202120h00 Maison de la radio - Auditorium

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL