À l'école des ondes, la restitution 2019

Jeudi 27 juin 2019
À l'école des ondes, la restitution 2019 | Maison de la Radio
Le 12 juin 2019, deux cent vingt-cinq enfants impatients prennent place dans le mythique Studio 104 de la Maison de la radio. Dans le cadre du dispositif "A l’école des ondes", dix classes d’écoliers, de collégiens et lycéens des trois académies franciliennes se sont familiarisés tout au long de l’année avec l’univers de la radio pour produire au final leur propre « objet radiophonique ». Ils sont là pour le faire entendre aujourd’hui, et pour partager leur expérience avec tous les autres élèves présents.

Tour à tour, des élèves de chaque classe vont se succéder au micro pour parler de leur travail, de leurs découvertes, de leurs progrès et de leurs coups de cœur. Les élèves de CM2 qui montent les premiers sur scène interpellent le public avec une aisance déroutante et leur quiz au sujet des fake news fait mouche !
 
"A l’école des ondes", c’est un projet inter académique d’éducation artistique et culturelle et d’éducation aux médias qui ouvre aux jeunes la porte du monde médiatique.
Au cours de l’année scolaire, les élèves des académies de Paris, Versailles et Créteil se sont rendus plusieurs fois à la Maison de la radio pour participer à des ateliers, découvrir « la maison ronde » et les métiers de la radio, enregistrer leur production, assister à un concert-lecture autour d’Apollinaire ou à une répétition de concert de l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Et les professionnels de la radio qui ont piloté leur parcours se sont rendus à plusieurs reprises dans leur établissement.
 
Chaque classe a ainsi travaillé à la réalisation de chroniques, reportages, interviews ou à l’écriture d’une fiction radiophonique. Embarquement pour un voyage poétique et engagé. Il est dix heures à la Maison de la radio, et les cartes postales sonores de la classe de Quatrième du lycée Clémenceau à Paris nous bercent sur un air de jazz. Les adolescents témoignent : ils ont travaillé à leur projet dans leur établissement et ici, à la Maison de la radio, avec des intervenants volontaires de la radio – journalistes, animateurs, producteurs, réalisateurs... Sébastien, en Première au lycée Gustave Ferrié à Paris, est passionné par le son et il a réalisé le jingle de GWR, la Gustave Web Radio créée cette année. Donner du sens aux apprentissages des élèves en sortant du cadre scolaire traditionnel réjouit les professeurs. Pour eux comme pour les élèves et les professionnels de la radio, le fait de participer à A l’école des ondes a été l’occasion de s’apprivoiser, de cheminer et de découvrir ensemble, à la fois dans le cadre scolaire mais aussi en dehors, comme l’indique Floriane Gauffre qui coordonne le dispositif.
 
Ce matin, au Studio 104, les élèves de Quatrième du collège Les Tournelles de Villiers-Saint-Georges en Seine-et-Marne sont absents. Ils n’ont pas pu venir de cette zone rurale éloignée. Leurs professeurs racontent néanmoins avec émotion la rencontre des élèves avec le média radio et l’élaboration de leurs chroniques sur les hommes augmentés.
 
Souvent, les élèves ont choisi d’exploiter des problématiques actuelles et essentielles, une manière de s’engager face aux sujets qui les touchent. Ainsi, la Terminale professionnelle du lycée Newton à Clichy-la-Garenne a consacré un des reportages de son magazine aux violences en milieu scolaire, au lendemain d’incidents qui avaient eu lieu dans l’établissement. A l’antenne de « Radio Newton, la radio qui étonne », Valentin, autiste Asperger, évoque son isolement à l’école. Pour dénoncer les discriminations scolaires liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre, les lycéens ont invité un membre de SOS homophobie à témoigner au lycée. Les professeurs, comme les élèves, sont fiers de présenter le fruit d’un parcours d’une année. "A l’école des ondes", c’est l’objet d’un dépassement de soi mais également de ses propres préjugés. Selon un élève de Terminale du Lycée Newton, présent sur le plateau du Studio 104, “si tout le monde était pareil, on s'ennuierait”. Les élèves n’hésitent pas à illustrer leurs propos grâce à des musiques engagées, à l’image du titre “Kid” d’Eddy de Pretto.
 
Au début de la restitution, le voyant rouge signalant l’enregistrement ne s’allume pas, provoquant des sourires dans la salle : les élèves ont découvert les ficelles de la radio, ainsi que ses aléas. Les Cinquièmes du collège Marguerite Duras à Colombes montrent à tous comment réaliser le bruit d’un battement de cœur avec du latex; les élèves de Quatrième de Sarcelles, qui ont consacré leur fiction radiophonique au cyber harcèlement, parlent de leur sentiment d’écrire un texte toujours imparfait. Le temps d’un projet, les élèves se sont emparés de la radio pour produire des objets radiophoniques personnels. On écoute le rappeur Sofiane dans l’émission « Blankok hip-hop » d’une classe de Quatrième du collège Nelson Mandela du Blanc-Mesnil, on rit du journal des infos du « Monde merveilleux de Charmignon » imaginé par les Sixièmes du collège de Guinette à Etampes. L’émission du lycée Henri Wallon à Aubervilliers dénonce Parcoursup, une « machine claquée au sol », et interviewe une ministre de la culture déjantée avant de s’interroger : « Pourquoi une école prestigieuse ne serait-elle pas dans le 93 ? ».
 
Images d’une restitution engagée, poétique ou déjantée qui couronne un parcours enrichissant pour les élèves comme pour leurs professeurs et les intervenants de la radio qui les ont accompagnés.


INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL