Mon Micro Citoyen, la restitution 2019

Avec France Bleu

Jeudi 27 juin 2019
Email
Mon Micro Citoyen, la restitution 2019 | Maison de la Radio
Mercredi 12 juin 2019, 11h30. Cent soixante-huit collégiens prennent place dans le mythique Studio 104 de la Maison de la radio, impatients et impressionnés. Ils viennent de toute la France, sont partis très tôt le matin pour se rendre à Paris et raconter l’aventure Mon Micro Citoyen.

Mon Micro Citoyen, ce sont dix classes issues de collèges de REP et REP+ qui ont travaillé au cours de l’année avec des professionnels des antennes du réseau France Bleu pour produire un reportage radio sur le thème de l’Union européenne à l’échelle locale. Tour à tour, pour chaque classe, des élèves et leurs enseignants montent sur la scène et présentent au micro leur travail, leurs découvertes et leurs coups de cœur. Parmi les premiers passages, les collégiens de Vesoul qui ont réalisé une émission sur le Brexit et interrogé pour cela leur assistante de langue d’origine britannique. Une classe orléanaise, elle, a pu interviewer un Procureur de la République et un Gilet jaune. Micro à la main, les élèves ont exploré la diversité des acteurs locaux face aux enjeux citoyens de l’Union européenne, à l’heure des élections européennes du 26 mai 2019.
 
S’ils racontent leur premier enregistrement au micro les yeux brillants, certains élèves ont aussi dû faire face aux aléas du journalisme. Christine Moncla, journaliste à Radio France qui anime la rencontre, nous raconte son travail avec une classe grenobloise au lendemain de l’incendie des locaux de France Bleu Isère. En trois ateliers seulement, les élèves ont dû imaginer, enregistrer puis monter leur émission. Un parcours pédagogique qui rapproche les professeurs de leurs élèves : Erwan Cognard, enseignant d’histoire-géographie au collège Fantin Latour de Grenoble, explique que « la radio au collège, c’est une application simple et ludique de ce que l’on essaie de faire en cours : travailler en équipe, faire des recherches, parler anglais… ».


 
Ces collégiens, qui tous ont visité les studios de leur station locale France Bleu, ont eu l’occasion de se glisser à plusieurs reprises dans la peau d’un journaliste, d’un technicien ou d’un réalisateur.  Mon Micro Citoyen est un cheminement pour apprendre la citoyenneté à travers la découverte des circuits de l’information. Fardi, élève d’Orléans dont l’émission était consacrée au pouvoir d’achat en Europe, en est fier : « J’ai appris à aiguiser mon esprit critique et respecter le point de vue des autres ». Les classes écoutent avec attention les restitutions des autres élèves, toutes uniques et engagées. A Marseille, la classe de Troisième du collège Chape est allée à la rencontre de Moriba, un migrant guinéen encore mineur et désormais scolarisé. Pour traverser la mer Méditerranée, il a embarqué, ainsi qu’une soixantaine d’autres personnes, sur un Zodiac de 8 mètres, qui s’est percé entre le Maroc et l’Espagne. « Moriba a perdu son cousin dans le naufrage » précise Corrine Blotin, la journaliste de France Bleu Provence qui a accompagné les collégiens, « nous étions très émus. A travers ce témoignage qu’ils ont recueilli eux-mêmes, les élèves ont mieux compris la réalité de ces migrants isolés qui ont le même âge qu’eux ». C’est cela aussi, le journalisme !


 
Optimiste et jeune, c’est ainsi que l’on pourrait qualifier cette rencontre. Des étoiles dans les yeux, les collégiens montpelliérains évoquent la mobilité européenne, à travers des interviews d’étudiants qui ont suivi le programme Erasmus. A Clermont-Ferrand, c’est le festival de musique Europa Vox qui a retenu l’attention des élèves. Ce sont eux qui ont choisi le sujet de leur émission, et gardent de cette expérience le souvenir d’un enrichissement collectif, que plusieurs collèges racontent sur leurs sites, mais aussi personnel. Un élève raconte le plaisir d’interviewer des personnes, un autre, sa déception lorsqu’une députée européenne fraîchement élue annula sa rencontre avec la classe.
Lors de cette restitution au Studio 104, l’on ressent combien les journalistes, les collégiens et les professeurs se sont investis avec la même envie, et avec l’appui précieux du Centre pour l’Education aux Médias et à l’Information (CLEMI) qui a permis le développement de Mon Micro Citoyen. A titre d’exemple, pour que les élèves de Vesoul puissent enregistrer leur émission, le coordonnateur local du CLEMI a acheminé du matériel de radio jusqu’à leur collège, trop éloigné des studios de France Bleu Besançon.
 
Les classes de Mon Micro Citoyen ont également eu la chance d’assister et de participer à une émission en direct sur France Bleu : « Une heure en France » consacrait en effet la première demi-heure d’antenne à ce projet éducatif. Deux reportages avaient été sélectionnés, celui de Grez-en-Bouère sur le rapport des Mayennais à l’identité européenne et celui de Tartas, sur le rôle de l’Union européenne après le passage de la tempête Klaus dans les Landes en 2009.



Stéphanie Hildenbrandt, journaliste à France Bleu Gascogne, a apprécié l’expérience : “être journaliste, c’est aussi transmettre”. Comme elle, les journalistes de France Bleu ont guidé les élèves, lorsqu’ils faisaient fausse route ou s’il leur arrivait de baisser les bras. Pour tous, collégiens, journalistes, professeurs, cette restitution de Mon Micro Citoyen couronne un parcours à plusieurs voix riche en découvertes, de soi et d’autrui. A tel point que si cette deuxième édition de Mon Micro Citoyen a concerné deux fois plus de classes qu’en 2018, ce sont quarante-quatre classes qui y participeront en 2020, autant que le réseau France Bleu compte d’antennes locales.

Aller plus loin sur le site de France Bleu

Email

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL