Nina Simone, une personnalité universelle

Mercredi 11 mars 2020
Nina Simone, une personnalité universelle  | Maison de la Radio
Vincent Manac’h compose Little Blue Girl, vaste cantate destinée au Chœur de Radio France et à trois classes de lycéens, qui sera créée le 23 mai et trouvera également sa place dans « Vo!x, ma chorale interactive ».
L’idée de Little Blue Girl est venue de la proposition que m’a faite Catherine Nicolle, déléguée générale du Chœur de Radio France, de composer une pièce qui réunirait une trentaine de membres du Chœur de Radio France et un ensemble de cent vingt lycéens âgés de 15 à 18 ans. Nous nous sommes rapidement mis d’accord sur une œuvre qui durerait une heure environ, à laquelle participerait également une narratrice, sans pour autant que soit donné corps à un personnage. Quant au sujet, j’ai éliminé un projet oulipien, à la manière de Perec, puis une composition inspirée d’un vieux texte soufi sur le catalogue d’oiseaux. Outre une accroche poétique, il fallait imaginer un sujet qui soulève musicalement les jeunes, qui leur ouvre les portes de l’œuvre, malgré les difficultés qu’elle pourra soulever dans son apprentissage. Je suis ainsi revenu à un projet qui avait germé à l’époque où je travaillais avec Les Cris de Paris de Geoffroy Jourdain, et qui tournait autour de Nina Simone. Je dis bien autour de, car dans Little Blue Girl je me propose de tourner autour du personnage pour le cerner, sans avoir recours à la biographie, en m’appuyant sur sa personnalité, sa musique, qu’il s’agisse des reprises qu’elle a faites ou de ses propres compositions, sachant qu’elle a aussi écrit un certain nombre de textes. Les thèmes viennent d’eux-mêmes, et je me suis mis au défi de les renouveler, même si aujourd’hui ils ne sont plus inédits, et même si Nina Simone est devenue une personnalité universelle : la condition de la femme, noire, artiste, son rapport à la ségrégation, à la violence, à l’amour fou ; puis ce génie qui l’habite et la dévore.

Le danger, bien sûr, était de faire un tissu d’adaptations. J’ai préféré imaginer quelque chose d’hétérogène, qui mêle des morceaux ancrés dans leur langage original comme le blues ou le disco, et d’autres pages plus personnelles. La chanson Four Women, par exemple, je l’ai adaptée de manière âpre, à la manière d’un work song, dans un univers harmonique assez éloigné de l’original.
Ce qui me passionne également, dans cette affaire, c’est de travailler à la fois avec le chœur et avec trois classes : une classe d’un lycée d’Asnières, une autre de Vannes et une troisième de Béthune. En préambule du finale de Little Blue Girl, j’ai imaginé une vaste hétérophonie qui sera entièrement écrite pour le chœur, mais que je vais concevoir, pour les lycéens, sous la forme de l’« écriture de plateau », comme on dit au théâtre.

Les textes chantés seront en anglais, le texte dit par lanarratrice sera écrit en français par Véronique Ovaldé. Encore une fois, il ne s’agira pas d’incarner le personnage de Nina Simone, dont le nom ne sera d’ailleurs prononcé qu’à la toute fin. Ce qui n’empêchera pas l’ensemble d’être soutenu par une vraie conduite dramatique, avec à la fin un retour à l’enfance grâce à deux chansons : Little Blue Girl, qui fait partie du premier album de Nina Simone et donne son nom à ma cantate (s’il faut à tout prix donner une étiquette à mon travail !), et When I Was in My Prime. Je précise qu’outre les voix, il y aura des percussions corporelles et des éléments chorégraphiés, mais aussi un piano et de nombreux instruments à percussion, notamment des claviers et quelques sonorités plus singulières, comme des pots de fleurs en terre cuite, qui produisent un son qui m’a toujours séduit.

Certes, il y aura une seule représentation, le 23 mai 2020 à l’Auditorium de Radio France, mais Little Blue Girl s’inscrit aussi dans le projet plus vaste de « Vo!x ». L’univers de Nina Simone ne peut que donner envie de chanter.
 
Propos recueillis par Christian Wasselin
 

Ecouter Little Blue Girl

Concert participatif VO!X - Annulé

Concert participatif VO!X - Annulé | Maison de la Radio
Tous en scène À partir de 7 ans

Chœur de Radio France

Chaque saison, le portail VO!X, ma chorale interactive lance un projet éducatif à destination de l’ensemble des Académies de l’Éducation nationale.
Samedi23mai202016h00 Maison de la radio - Auditorium

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL