Pinocchio, un sacré numéro !

Jeudi 9 avril 2020
Pinocchio, un sacré numéro ! | Maison de la Radio
Le saviez-vous ? Pinocchio a fait l’objet de près de trente adaptations pour le grand et le petit écran !
Il était une fois un morceau de bois. De ce morceau de bois, Gepetto fit une marionnette qu’il baptisa Pinocchio. Et qui sera le héros d’un concert-fiction réalisé par Cédric Aussir, le 19 décembre, en compagnie de l’Orchestre Philharmonique de Radio France.
 
Publiées en 1883 par Carlo Collodi (1826-1890), Les Aventures de Pinocchio, sous-titrées Histoire d’un pantin (Le avventure di Pinocchio. Storia di un burattino), sont considérées comme un chef-d’œuvre de la littérature enfantine. Plus de dix millions d’exemplaires du livre de Collodi, publié en feuilleton à partir de 1881 dans le Giornale per i bambini (« Journal des enfants »), furent vendus au cours du XXe siècle ! Mais si le livre de l’écrivain florentin est bien connu des lecteurs italiens, le nom même de Pinocchio évoque aujourd’hui, pour beaucoup, le dessin animé tourné dans les studios de Walt Disney en 1940, trois ans après Blanche-Neige et quelques mois avant Fantasia. On y voit évoluer Pinocchio et Gepetto, mais aussi le chat Figaro, le poisson rouge Cléo, la Fée bleue, et Jiminy Cricket, la conscience incarnée de Pinocchio. Le marionnettiste Stromboli, la baleine Monstro et bien d’autres personnages apparaissent également au cours du film. Pinocchio sortit en France en 1946, bien sûr en version française (un second doublage fut réalisé en 1975).
 
Le Pinocchio de Walt Disney n’est pas le premier long métrage mettant en scène la marionnette de bois : dès 1935, on entreprit en Italie un premier film d’animation (sur une musique de Giordano, le compositeur d’Andrea Chénier), qui resta inachevé. Verront toutefois le jour dans le pays de Collodi, quelques décennies plus tard, Un burattino di nome Pinocchio de Giuliano Cenci (1972) et Pinocchio d’Enzo D’Alo (2013). Un nouveau long métrage animé sortira par ailleurs en 1987 aux États-Unis, réalisé par Hal Sutherland et plus ou moins présenté comme la suite du film de Disney : Pinocchio and the Emperor of the Night, où Jiminy s’appelle Willy et où Pinocchio est un enfant redevenu pantin de bois par le pouvoir maléfique du forain Pupettino.
 
D’autres dessins animés, curieusement, mettent en scène le personnage dans un univers de science-fiction : Pinocchio dans l’espace de Ray Goosens (1965) et Pinocchio le robot de Daniel Robichaud (2004), situé en l’an 3000 dans la cité de Scamboville : la fée s’appelle Cyberina !
 
Pinocchio à Moscou
 
Plus surprenant, des cinéastes soviétiques se sont intéressés eux aussi à Pinocchio, les riantes collines toscanes ayant peu à voir, a priori, avec l’âpreté des steppes russes : Dimitri Babichenko, à qui l’on doit Pinocchio et la Clef d’or (1959), et Léonide Netchaev, réalisateur des Aventures de Bouratino (1975). Mais tout s’éclaire si l’on sait que ces deux films s’inspirent moins directement du livre de Collodi que d’un conte d’Alexis Tolstoï (lointain descendant de l’auteur d’Anna Karénine) : La Petite Clef d’or, adaptation russe des Avventure di Pinocchio. Netchaev signera d’ailleurs aussi un Petit Chaperon rouge en 1977 et un Peter Pan en 1987.
 
Mais les aventures cinématographiques de Pinocchio ne se résument pas au dessin animé. Plusieurs cinéastes ont tenu à donner leur version du mythe (osons le mot !) avec des comédiens de chair et d’os, et ce dès l’époque du muet : Giulio Antamoro tourne en effet son Pinocchio dès 1911. Suivront Giannetto Guardone (Le avventure de Pinocchio, 1947), Steve Barron (The Adventures of Pinocchio, 1996), Michael Anderson (The New Adventures of Pinocchio, 1999) et bien sûr Luigi Comencini qui, à partir d’une série télévisée, signa un long métrage avec Nino Manfredi et Gina Lollobrigida, sorti sur les écrans français en 1975. On notera que la musique écrite pour cette série sera reprise en 1993 par le groupe italien Pin-Occhio dont la chanson sera elle-même adaptée en français sous le titre T’es pas cap, Pinocchio ! On est assez loin de Giordano.
 
Les amateurs de sensations fortes, enfin, préféreront peut-être l’assez laborieux Pinocchio’s Revenge de Kevin Tenney (1996) : ou quand la marionnette s’empare de l’âme d’une petite fille, apparaît toujours au mauvais moment et, armée d’un couteau, finit par semer la terreur.
 
Retour en Italie
 
Oublions ici les nombreux téléfilms et autres séries qui reprennent avec plus ou moins de bonheur le malicieux personnage (Mickey Rooney est le héros d’un Pinocchio en 1957, en 1976 sera tournée une série nippo-allemande intitulée elle aussi Pinocchio, etc.), mais n’oublions pas en revanche que la sortie française du Pinocchio de Matteo Garone est prévue pour juillet prochain (les cinéphiles italiens ont pu le voir dès décembre dernier). Dans le rôle de Gepetto, on retrouvera Roberto Benigni… qui avait été Pinocchio en 2002, dans un film qu’il avait lui-même réalisé.
 
Précisons enfin qu’est annoncé pour 2021 un prochain Pinocchio tourné en stop motion (animation en volume) par Guillermo del Toro, qui explique : « Pour moi, Pinocchio, à la manière de Frankenstein, est une page blanche qui permet d’explorer ce qui fait notre monde et le sens de la condition humaine. » Le film, fable sur la désobéissance « qui marque la naissance de la volonté et l’avènement du choix », selon le cinéaste, s’appuiera sur des planches dessinées de Gris Grimly, ce qui est prometteur, et se situera dans l’Italie des années 1930. La musique sera composée par Alexandre Desplat.
 
Au fait, Pinocchio s’affranchissant de sa condition : une métaphore de la fin du confinement ?
 
Christian Wasselin
 
 

Ecouter le concert-fiction : Les Aventures de Pinocchio

Les aventures de Pinocchio

Les aventures de Pinocchio | Maison de la Radio
Concert-fiction À partir de 8 ans

Orchestre Philharmonique de Radio France

Il était une fois un morceau de bois, qui se retrouva un jour dans la boutique d’un vieux menuisier.
Samedi19décembre202017h00 Maison de la radio - Studio 104

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL