Qui a peur du loup ?

Mercredi 27 Février 2019
Email
Qui a peur du loup ? | Maison de la Radio
Le 15 juin prochain Lambert Wilson et l’Orchestre Philharmonique nous raconteront l’histoire de Pierre et le loup. Sautons sur l’occasion pour nous jeter sur la piste du loup dans l’histoire de la musique.
Son chant lugubre est un mauvais présage. Ses crocs sont brillants et longs comme des poignards, son pelage est sombre comme le deuil. Si vous croisez son regard dans la nuit, il est déjà trop tard. C’est lui qui dévore l’intrépide chèvre de monsieur Seguin. Lui qui engloutit la grand-mère du Petit Chaperon rouge et qui tente de faire de même avec les Trois Petits Cochons. Comme nous le rappellent les fables de La Fontaine mises en musique par André Caplet, l’appétit du loup est infini.
 
J’entends le loup…
 
Dans l’histoire musicale et littéraire, l’animal favori de la pianiste Hélène Grimaud est synonyme de terreur et de défi. L’exemple le plus célèbre est celui de Pierre et le Loup (1936) où le rival du jeune garçon est incarné par une suite d’accords entonnée par trois cors menaçants. Il revêt un habit funeste dans Sur la trace du loup (1916) pour chœur de femmes et piano de Janacek. Le texte raconte l’histoire d’un chasseur à la poursuite du prédateur qui demeure invisible : non sans raison, le loup est dans la maison du chasseur et a dévoré son épouse laissée seule ! À l’opéra, la scène de la Gorge aux loups du Freischütz (1821) de Weber est l’une des pages les plus terrifiantes du genre. À la fin du deuxième acte, le sombre recoin de la forêt est le lieu d’un pacte nocturne entre le chasseur Kaspar et le diabolique Samiel. L’effet musical est saisissant : depuis les coulisses, un chœur chante un motif ascendant et strident rappelant les hurlements d’une meute, tandis que l’orchestre, renforcé de cloches glaçantes, évoque violemment les forces démoniaques qui se déchaînent lors de la fonte de sept balles magiques. On retrouve également la trace du loup dans La Walkyrie (1856) où Siegmund prétend être Wehwalt, le fils de Wälse surnommé « le Loup ».
 
Plus doux qu’un agneau
 
Comme l’illustre le conte musical de Prokofiev vu par Disney, le prédateur peut aussi être tourné en dérision. Dans la chanson bourguignonne du XVe siècle, J'ai vu le loup, le renard, le lièvre, parodie du Dies irae, le loup et le renard « cheulent » ; autrement dit, ils boivent… jusqu’à être complètement ivres ! Notre loup n’est pas plus dangereux dans Le Roman de Renart (XIIe siècle) puisque le pauvre Ysengrin se fait sans cesse berner par un Renart très rusé. Ce texte a d’ailleurs inspiré une série télévisée diffusée sur la troisième chaîne dans les années soixante-dix. L’ambiance musicale était signée Bernard Parmegiani (1927-2013), compositeur de musique électro-acoustique et membre du GRM. Enfin, notre loup peut même se faire danseur comme c’est le cas dans le ballet de Dutilleux Le Loup (1953). Inspiré d’une fable de Jean Anouilh, l’argument rappelle celui de La Belle et la Bête puisqu’une jeune femme est amoureuse depuis son enfance d’un loup qui sera bientôt mis à mort par les villageois jaloux et effrayés. À côté de la dépouille, l’héroïne leur révèle les raisons de sa passion : « J’aime les hommes et seul le loup en était un. »
 
Max Dozolme


 

Le saviez-vous ?

Pourquoi dit-on « quinte du loup » ? La connotation négative du loup se retrouve dans le terme « quinte du loup » qui qualifie une quinte un peu plus haute que la quinte juste. On dit également d’une corde qu’elle « a un loup » lorsqu’elle vibre de manière anormale.

 

Email

Écouter Pierre et le loup

Prokofiev, Pierre et le Loup

Prokofiev, Pierre et le Loup | Maison de la Radio
Concert Jeune public À partir de 5 ans

Orchestre Philharmonique de Radio France

Lambert Wilson, artiste en résidence, nous raconte l’histoire de Pierre et le loup.
Samedi15juin201914h30 Maison de la radio - Auditorium de Radio France

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL