Sifat

Mercredi 7 septembre 2016
Sifat | Maison de la Radio

Née à Dacca au Bangladesh en 1987, Sifat vit et travaille à Paris. Elle s’intéresse très jeune au graffiti. De ses premières expériences de peinture murale sur les terrains du 77 où elle grandit, elle garde cette envie de liberté : multiplier les supports, les outils et les techniques.

Carte d'identité artistique 

Elle puise son inspiration dans les codes graphiques de Roy Lichtenstein ou Keith Haring et les œuvres des maîtres de l’art abstrait et figuratif tels Kandinsky, Dubuffet ou Picasso. Passionnée par les écritures et leurs histoires, elle revisite calligraphies, alphabets, motifs, signes ou idéogrammes en s’appropriant leurs formes pour créer son propre langage. Un langage qui invite à la contemplation, à l’évasion et à la découverte quand son travail est précis, construit et chic. Mais qui n’oublie pas de nous bousculer, nous étonner, voire nous brusquer dans des réalisations au trait plus spontané, vif et brut. 

En véritable contorsionniste, Sifat se déplace ainsi autour du support et en couvre la surface d’un enchevêtrement de tracés qui oscillent entre lettre, symboles et parcours urbains. Skate, vinyle, toile, verre, ballons gonflés à l’hélium, caravane, piano, sacs ou pochettes deviennent  ses terrains de jeu, d’expérimentations, de folie passagère. Artiste autodidacte, sa curiosité l’entraine à se former à la linogravure, la sérigraphie, la lithogravure ou la création textile pour toujours plus investir des lieux, des surfaces et surgir là où l’on ne l’attend pas.
 

En action

Mue par le partage et la transmission, Sifat ballade ses marqueurs, rouleaux, pinceaux et aérosols lors d’ateliers de création artistique qu’elle initie dans des établissements  scolaires, hors les murs ou comme en 2016 dans un Orphelinat du Bangladesh. Elle participe aussi à de nombreux live painting lors de concerts et d’événements  comme Play Me I’m Yours Paris (2012-2013  et 2015), La Nuit européenne des Musées (Musée des arts et Métiers,  paris,  2015), Le Musée Passager (Boulogne-Billancourt, 2016) ou encore à des expositions collectives dans les galeries du 59 Rivoli (Paris 1er) ou au Lavomatik (paris 13e). Elle travaille actuellement sur un nouveau projet « SONOGRAPH  » aux côtés du contrebassiste Pierre Yves Le Jeune. En avril 2016, la Galerie Art Bref (Paris 5e) accueille Palabres, sa première exposition monographique.

Aller plus loin

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL