Bye, bye, love : France-Angleterre, le dépit amoureux ?

Du 15 décembre au 20 janvier 2021

Bye, bye, love  : France-Angleterre, le dépit amoureux ?  | Maison de la Radio
Avec « Bye, bye, love », l’exposition qui prend le prétexte du Brexit, Radio France aborde en musique et avec humour l’histoire des liens tumultueux qui unissent la France et l’Angleterre. Une exposition à découvrir dans la nef de Radio France.

En raison des mesures gouvernementales dans la lutte contre la Covid 19, la Maison de la Radio n’est actuellement pas ouverte au public. 

De Jeanne d’Arc à Petula Clark, « on y croise des hexagonaux s’essayant à la langue de Shakespeare, des Britanniques poussant la chansonnette en français, des duos mêlant leurs souffles bilingues sans oublier les navires amiraux, les antres de la création que furent les studios emblématiques, Abbey Road ou le Château d’Hérouville, qui, par leur bouillonnement esthétique, servirent de creusets aux imaginaires voisins », écrit Amaury Chardeau. Qui précise : « Étrangement, l’histoire de la défiance franco-britannique est largement ignorée des peuples eux-mêmes, négligée au profit d’une nébuleuse de faits et de clichés où l’on trouve, pêle-mêle, Jeanne d’Arc envoyée au bûcher, l’opposition entre jardins à l’anglaise et perspectives à la française, l’insupportable domination des rugbymen de la rose sur le XV de France, la supériorité de la gastronomie hexagonale, l’inimitié de Churchill et De Gaulle, le refus opposé par ce dernier de voir Londres intégrer l’Europe des Six… ».

L’exposition a été pensée en trois parties fonctionnant à chaque fois comme un binôme : « I love you, moi non plus » (duos, reprises) ; « Abbey Road, Hérouville » (enregistrements de Français en Angleterre et inversement) ; « For me, formidable, fort minable » (clins d’œil et clichés). L’occasion pour les visiteurs de découvrir à travers cet accrochage les trésors de la Discothèque de Radio France.

Découvrez l'exposition in situ !


ÉCOUTER LES ÉMISSIONS D'AMAURY CHARDEAU PROPOSÉES DANS L'EXPOSITION

Génération Mods : au nom du style
1969, Abbey Road, le chant du cygne des Beatles
Hérouville, la mélodie de château
1970 : Gainsbourg en Melody
Brexit music : l'héritage britannique


Cette exposition a été réalisée par la Direction de la Musique et de la Création avec la complicité d’Amaury Chardeau, de la Discothèque de Radio France et de la SACEM.
 
Direction de projet : Denis Bretin, Catherine Nicolle
Textes : Amaury Chardeau, Zoé Fernandez (légendes) et Christian Wasselin (frise chronologique)
Production : Coline Soubieux
Discothèque de Radio France : Romain Couturier, Stéphanie Leroy et Virginie Vincienne
Scénographie de l’exposition : Samuel Bonnet et Camille Moragues (Nuits Blanches Studio)
avec l’aide des équipes de la Direction de l’Etablissement : Jamel Alloui, Lionel Bodenschatz, Malik Ziri.

Aller plus loin

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL