Masterclasses de France Culture

Agnès B, Claire Denis, Alaa al Aswany et Jérôme Bel

Masterclasse
Masterclasses de France Culture | Maison de la Radio
France Culture
Samedi 13 octobre 2018 12h30 Maison de la radio - Studio 105
Samedi 13 octobre 2018 14h00 Maison de la radio - Studio 105
Samedi 13 octobre 2018 15h30 Maison de la radio - Studio 105
Samedi 13 octobre 2018 17h00 Maison de la radio - Studio 105

12h30-13h45 ALAA AL ASWANY
Masterclasse animée par Arnaud Laporte
Né en 1957, Alaa El Aswany, qui exerce le métier de dentiste au Caire, est l’auteur du roman L’Immeuble Yacoubian (Actes Sud, 2006, Babel n° 843), qui lui a valu une notoriété internationale.
Également parus chez Actes Sud : Chicago (2007 ; Babel n° 941), J’aurais voulu être égyptien (2009,
Babel n° 1004), Chroniques de la révolution égyptienne (2011, Babel n° 1170), Extrémisme
religieux et dictature (2014), Automobile Club d’Égypte (2014 ; Babel n°1344).
 
14h-15h15 CLAIRE DENIS
Masterclasse animée par Emilie Chaudet
Claire Denis est une réalisatrice et scénariste française. Elle est célèbre pour ses films Chocolat, Beau travail, Trouble Every Day, 35 rhums, White Material etLes Salauds. Née à Paris, Claire Denis vit dans plusieurs pays en Afrique jusqu’à l’âge de 12 ans. De retour en France, elle étudie à l’Institut des Hautes Etudes Cinématographiques. A cette occasion, elle rencontre Agnès Godard qui deviendra sa directrice de la photographie et qui l’accompagnera sur presque tous ses films. Elle débute au cinéma comme assistante de grands réalisateurs comme Robert Enrico, Wim Wenders, Costa Gavras et Jacques Rivette. Elle travaille ensuite avec Jim Jarmusch sur son film Down by Law (1986).
En 1987, Claire Denis écrit et réalise son premier film Chocolat. Histoire semi-autobiographique de tension raciale dans l'Afrique coloniale des années 50 au moment de l’indépendance, le film est présenté en 1988 au Festival de Cannes, nommé aux Césars et acclamé par la critique américaine.
En 1996, elle décroche le Lion d'argent à Venise pour Nénette et Boni. Suivront Beau Travail (1999), Trouble Every Day (2001), Vendredi soir (2002), 35 Rhums (2008) et White Material (2009), Les Salauds (2013) présenté dans la sélection Un Certain Regard au Festival de Cannes de 2013.
En 2017, Claire Denis retourne au Festival de Cannes. Son film Un Beau Soleil Intérieur, dans lequel elle dirige notamment Juliette Binoche, Xavier Beauvois, Nicolas Duvauchelle, Alex Descas et Gérard Depardieu  est présenté en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs.
Son nouveau film, High Life, avec Robert Pattinson et Juliette Binoche sortira en 2019.
Claire Denis a co-écrit la plupart de ses films avec Jean-Paul Fargeau, mais aussi Emmanuèle Bernheim pour Vendredi Soir, Marie NDiaye pour White material et Christine Angot pour Un beau soleil intérieur. Elle a reçu le Prix France Culture Consécration 2017, qui lui a été remis au Festival de Cannes.
 
15h30-16h45 AGNES B
Masterclasse animée par Anaël Pigeat
Agnès b. est née à Versailles. Son père, avocat, lui fait partager très tôt son goût pour la musique et pour l’art, si bien que son rêve d’enfant est de devenir conservateur. A 17 ans, elle se marie à un homme passionné par les livres et le cinéma, l’éditeur Christian Bourgois. Elle gardera toujours l’initiale de ce nom qui deviendra sa signature de styliste : agnès b.
En 1973 elle dépose sa propre marque et ouvre sa première boutique en 1975 dans une ancienne boucherie du quartier des Halles. En 1984, elle inaugure une galerie d’art attenante, la galerie du jour, aujourd’hui située rue Quincampoix et dotée d’une librairie, la librairie du jour. Depuis, agnès b. a ouvert plus d’une centaine de boutiques à travers le monde. Avec l’artiste Christian Boltanski et le commissaire d’exposition Hans-Ulrich Obrist, elle crée un « périodique hybride », Point d’ironie, aujourd’hui distribué gratuitement à 100 000 exemplaires dans le monde.
Agnès b. apporte son concours à de nombreux projets artistiques mais aussi humanitaires. En 2010 elle reçoit la Croix d’Officier de la Légion d’Honneur des mains de Stéphane Hessel. En 2012 c’est Gilles Jacob qui lui remet la médaille de « Commandeur des Arts et des Lettres ». Pour couronner son engagement pour la conservation marine à travers la goélette Tara,
Elle reçoit en 2012 le prix SeaKeepers à Monaco. agnès b. s’est vu remettre la médaille de commandeur de la Légion d’honneur par François Hollande en 2016.
 
17h-18h15 JEROME BEL
Masterclasse animée par Florian Gaité
Dans ses premières pièces (nom donné par l’auteur, Jérôme Bel, Shirtologie…), Jérôme Bel applique des opérations structuralistes à la danse pour isoler les éléments premiers du spectacle théâtral. La neutralisation des critères formels et la distance prise avec le langage chorégraphique le conduisent à réduire ses pièces à leur minimum opérant pour mieux faire émerger une lecture critique de l’économie de la scène, comme du corps qui s’y produit.
Son intérêt se déplace par la suite de la danse comme pratique scénique à la question de l’interprète comme individu particulier. La série des portraits de danseurs (Véronique Doisneau, Cédric Andrieux…) aborde la danse par le récit de ceux.elles qui la font, met en avant la parole dans un spectacle chorégraphique et impose la question de la singularité sur scène. La critique formelle et institutionnelle prend ici la forme d’une déconstruction par le discours, dans un geste subversif qui radicalise son rapport à la chorégraphie.
Par le recours au biographique, Jérôme Bel politise ses interrogations, attentif à la crise du sujet dans la société contemporaine et aux modalités de sa représentation sur scène. En germe dans The show must go on, il nourrit des interrogations sur ce que peut politiquement le théâtre qui s’affirment à partir de Disabled Theater. Proposant la scène à des interprètes non traditionnel.le.s (amateur.rice.s, handicapé.e.s moteurs et mentaux.ales, enfants…), il privilégie la communauté des différences au groupe formaté, le désir de danser à la chorégraphie, pour mettre en œuvre les moyens d’une émancipation par l’art. 
Invité lors de biennales d'art contemporain et dans des institutions muséales (TATE Modern, MoMA, Documenta 13, Louvre…), il y intervient en présentant des performances et des films. Deux d’entre eux, Véronique Doisneau et Shirtologie, font partie des collections du Musée National d’Art Moderne-Centre Pompidou. Jérôme Bel est régulièrement convié à donner des conférences dans des universités (Waseda, UCLA, Stanford…). En 2013, il co-signe, avec le chorégraphe Boris Charmatz, Emails 2009-2010, publié aux Presses du Réel. En 2005, Jérôme Bel reçoit un Bessie Award pour les représentations de The show must go on à New York. Trois ans plus tard, il est avec Pichet Klunchun récompensé par le Prix Routes Princesse Margriet pour la Diversité Culturelle (Fondation Européenne de la Culture) pour le spectacle Pichet Klunchun and myself. Disabled Theater est sélectionné en 2013 pour le Theatertreffen à Berlin et reçoit le Prix suisse de danse « création actuelle de danse ».

Email

Aller plus loin

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables
Les données recueillies par Radio France sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de Radio France et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition sur les données vous concernant que vous pouvez exercer en écrivant, et en précisant l’objet de votre demande, à l’adresse suivante : Radio France, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16