Les quatre formations pour la Huitième

Exposition du 30 août au 26 septembre 2019

Les quatre formations pour la Huitième | Maison de la Radio
Une symphonie, un théâtre, un anniversaire
Une symphonie, quatre formations
Les quatre formations pour la Huitième

29 juillet 2019, Théâtre antique d’Orange : les quatre formations de Radio France sont bel et bien là. Ensemble, pour la première fois. Elles vont jouer la Huitième Symphonie de Mahler.

Si le Chœur et la Maîtrise se produisent en effet régulièrement en compagnie de l’Orchestre National de France et de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, il est exceptionnel que les deux orchestres se retrouvent sur le même plateau à l’occasion du même concert. Ce fut le cas en 1975, en l’église des Invalides, à l’occasion d’un Requiem de Berlioz dirigé par Leonard Bernstein, donné avec la participation également du Chœur. Ce fut le cas deux ans plus tard, dans le cadre des Chorégies d’Orange qui avaient choisi de programmer, déjà, la Huitième Symphonie de Mahler, avec ce soir-là des formations chorales venus de Londres et de Düsseldorf.

Mais la Huitième Symphonie donnée le 29 juillet 2019 a été l’occasion de voir réunies pour la première fois les quatre formations de Radio France. La statue d’Auguste a été la marraine de ce rendez-vous unique, auquel ont également pris part huit chanteurs solistes, l’organiste Quentin Guérillot et le Chœur philharmonique de Munich, qui était présent lors de la création de l’œuvre en 1910. C’est à cette occasion d’ailleurs que la Huitième Symphonie prit son surnom de « Symphonie des mille », du fait du grand nombre d’exécutants qui participèrent à cette première exécution. Au-delà du nombre cependant, c’est la virtuosité exigée par Mahler de chacun de ses interprètes qui oblige à réunir des chanteurs et des instrumentistes hors pair, comme ce fut le cas à Orange.

Depuis 1971, les formations musicales de Radio France se produisent régulièrement au Théâtre antique. On rappellera quelques soirées marquantes : Birgit Nilsson dans Tristan et Isolde sous la direction de Karl Böhm, la Tétralogie de Wagner sous la direction de Marek Janowski, Don Carlo avec Montserrat Caballé sous la direction de Thomas Fulton et plus récemment Cavalleria rusticana et Pagliacci avec Roberto Alagna sous la direction de George Prêtre, Carmen avec Jonas Kaufmann sous la direction de Mikko Franck.

La Huitième Symphonie de l’été 2019 fut donc à ce titre doublement emblématique : de l’enthousiasme avec lequel Radio France remplit ses missions musical sur le territoire français, et de son attachement à un festival qui célébrait là son cent-cinquantième anniversaire.

Accès libre et gratuit
Hall Seine de la Maison de la radio
116 avenue du Président-Kennedy
75016 Paris,

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL