Michel Legrand, Rien n’est grave dans les aigus

Exposition du 12 décembre 2019 au 30 janvier 2020

Michel Legrand, Rien n’est grave dans les aigus | Maison de la Radio
Michel Legrand est un monde, un univers musical et discographique, un télescopage d’images et de sons que cette exposition se propose de mettre en scène, un an après la disparition du musicien. « À mes yeux, affirmait-il, une très belle chanson peut avoir autant de valeur que certaines œuvres de Wagner. » La chanson, certes. Mais il y avait aussi le jazz : le 28 février 1948, salle Pleyel, le jeune Michel Legrand assiste à deux concerts de Dizzy Gillespie. Pour l’élève du Conservatoire de Paris, c’est un électro- choc. « Le be bop, dira-t-il, c’était une autre voix, un autre air, une alter- native à l’enseignement du Conservatoire. Bach, Mozart ou Ravel, c’était ma langue maternelle ; le jazz, ma première langue vivante. » De toutes ces influences naîtra le Michel Legrand que nous aimons, pluriel et inclassable, dont le véritable acte de naissance discographique est un 33 tours instrumental daté de 1954 I Love Paris.
 
Cette exposition est présentée dans le cadre du week-end musical Michel Legrand, toujours organisé au Studio 104 et à l’Auditorium de Radio France du 24 au 26 janvier 2020. Un an après sa disparition, ces trois programmes donnent l’occasion de mesurer la puissance de feu de son écriture pour l’image, entre ouvrages symphoniques et chansons, entre standards et partitions rares, pour certaines inédites au concert. Ce week-end sera aussi une célébration de l’universalité de sa musique, une manière obstinée de continuer à la conjuguer au présent.
 
 
Entrée libre
Nef de la Maison de la Radio
116 avenue du Président Kennedy
75016 Paris.
 
Une production : Direction de la musique et de la création en collaboration avec Direction de l’Établissement et la Discothèque de Radio France.
Commissariat d’exposition : Stéphane Lerouge
Scénographie : Nuits Blanches Studio
 

Écouter Michel Legrand

        
Émission France Culture A voix nue – Michel Legrand, une vie de musique (1/5)
Michel Legrand, enfant-orchestre de Sandrine Treiner
diffusée le 03/03/2014 sur France Culture

Émission France Culture A voix nue – Michel Legrand, une vie de musique (2/5) 
Legrand, jazzman de Sandrine Treiner
diffusée le 04/03/2014 sur France Culture

Émission France Culture A voix nue – Michel Legrand, une vie de musique (3/5) 
Michel Legrand, la moitié de Demy de Sandrine Treiner
diffusée le 05/03/2014 sur France Culture

Émission France Culture A voix nue – Michel Legrand, une vie de musique (4/5) 
Bande à part à Hollywood de Sandrine Treiner
diffusée le 06/03/2014 sur France Culture

Émission France Culture A voix nue – Michel Legrand, une vie de musique (5/5) 
Tous les moulins de son cœur de Sandrine Treiner
diffusée le 07/03/2014 sur France Culture



INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL