Offre spéciale réservée aux lecteurs du magazine Pianiste

Offre spéciale réservée aux lecteurs du magazine Pianiste | Maison de la Radio

CHOISISSEZ VOTRE PASS À PARTIR DE 3 OU 6 CONCERTS ET PROFITEZ DE TARIFS EXCEPTIONNELS
En réservant cette offre spéciale, vous devenez un spectateur privilégié des concerts de Radio France et bénéficiez des avantages exclusifs de l’abonnement : échange gratuit des billets, réduction de 15% sur d’autres concerts au cours de la saison, offres spéciales et invitations.

Un carnet de notes spécial Beethoven sera offert pour les 50 premiers abonnés.

RÉSERVEZ L'OFFRE SPÉCIALE

PASS INTÉGRAL – 50 % À PARTIR DE 6 CONCERTS

PASS DÉCOUVERTE – 30 % À PARTIR DE 3 CONCERTS


BEETHOVEN 250
Radio France fête cette saison le 250e anniversaire de la naissance de Beethoven. À cette occasion, François-Frédéric Guy s’est vu confier la programmation des sonates du grand Ludwig qui forment un journal intime en trente-deux chapitres.
Huit jeunes artistes les plus accomplis de la jeune génération sont réunis à l’Auditorium de Radio France pour interpréter l’intégrale des sonates pour piano. En contrepoint de celles-ci seront données deux œuvres extraordinaires : les Variations Eroica et les Variations Diabelli.
 

La sélection de concerts 

VEN. 20 MARS 20H AUDITORIUM
Récital François-Frédéric Guy et Maroussia Gentet
Pour inaugurer l’intégrale des sonates pour piano de Beethoven, deux pianistes sont à l’ouvrage : François-Frédéric Guy, qui a coordonné l’ensemble des récitals, et la prometteuse Maroussia Gentet. Au programme : sept sonates dont la toute première, opus 2 n° 1, et la monumentale Hammerklavier.

SAM. 21 MARS 15H AUDITORIUM
Récital Ismaël Margain


Deux sonates très proches pour commencer ce récital, dont la célèbre « Pathétique ». Puis une page brève et tendre, dédiée à Thérèse von Brunswick. Et enfin l’une des trois grandes sonates de la fin, la Trente et unième et avant-dernière, avec un vaste troisième mouvement qui est une sonate à lui seul.

SAM. 21 MARS 17H30 AUDITORIUM
Récital Nathalia Milstein

Au sein des 32 sonates alternent sonates tendres et sonates orageuses. Le récital de Nathalia Milstein est à cette image : allègre et malicieuse, la Seizième fut parfois surnommée « La Boiteuse » ; la Vingt-septième, intime, ne compte que deux mouvements ; on ne présente plus enfin la furieuse Appassionata, qui laisse toujours l’auditeur pantois.

SAM. 21 MARS 20H AUDITORIUM
Récital Jean-Paul Gasparian et Rémi Geniet
Deux jeunes pianistes se partagent ce récital dont le cœur est la série de variations écrites sur un thème de Diabelli. De part et d’autre : la « Funèbre », dont Chopin reprendra la structure, puis la peu connue Sixième, proche de Haydn. Et la fameuse Opus 109 qui se termine sur les sommets, suivie de la « Waldstein », du nom d’un protecteur de Beethoven, qu’on appelle aussi parfois « L’Aurore ».

DIM. 22 MARS 11H AUDITORIUM
Récital Selim Mazari
Sélim Mazari joue lui aussi des contrastes : à l’illustrissime « Clair de lune », il oppose une sonate de jeunesse de vastes dimensions que Beethoven qualifiait lui-même de « grande ». Quant aux splendides Variations « Eroica », elles doivent leur titre à un thème du ballet Les Créatures de Prométhée également repris dans la Symphonie héroïque.

DIM. 22 MARS 15H AUDITORIUM
Récital Guillaume Bellom

Encore un voyage dans l’univers de Beethoven : la Sonate n° 5 fut composée à la fin du XVIIIe siècle (car Beethoven est à cheval sur deux mondes !), la Onzième est remarquable par son Adagio noté « con molto espressione », la Vingt-cinquième est brève, avec un premier mouvement « alla tedesca », c’est-à-dire comme une danse allemande, et précède la célèbre « Tempête ».

DIM. 22 MARS 17H30 AUDITORIUM
Récital Alexandre Kantorow
Premier Prix du Concours Tchaïkovski 2019, Alexandre Kantorow joue quatre sonates qui balaient entièrement le cycle conçu par Beethoven : après la Deuxième Sonate, composée simultanément à la Première, il aborde « Les Adieux », sonate composée en l’honneur de l’archiduc Rodolphe. Une malicieuse Dix-huitième conduit enfin à l’une des dernières sonates, celles qui pulvérisent la forme.

DIM. 22 MARS 20H AUDITORIUM
Récital François-Frédéric Guy
François-Frédéric Guy clôt lui-même le cycle avec deux sonates de jeunesse publiées sur le tard (le numéro opus 49 est trompeur !) séparées par la brillantissime Troisième. Et tout s’achève par l’ultime et immense Trente-deuxième Sonate, dont Alfred Brendel disait qu’elle était à la fois une confession et un prélude au silence.

RÉSERVEZ L'OFFRE SPÉCIALE 

PASS INTÉGRAL – 50 % À PARTIR DE 6 CONCERTS

PASS DÉCOUVERTE – 30 % À PARTIR DE 3 CONCERTS

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL