Patrick Chauvel, 50 ans sur le front

Patrick Chauvel, 50 ans sur le front | Maison de la Radio
En marge de la 2ème édition de Médias en Seine, proposé par franceinfo et Les Echos, une exposition consacrée au grand reporter de guerre Patrick Chauvel est présentée dans la Nef de Radio France.
50 ans sur le front présente, en partenariat avec le Festival International du Photojournalisme Visa pour l’image, plus de cinquante photographies emblématiques de l’œuvre du photographe qui témoignent des grands conflits internationaux. Du Vietnam à la guerre des Balkans, du Cambodge aux conflits africains, du Surinam au Liban, le travail de Patrick Chauvel raconte et témoigne : «Je cherche ceux qui croient au milieu du chaos. La guerre m’intéresse parce que c'est en elle que je trouve cette faible lueur. Pour le reste, je fais ce que je peux, je raconte l'Histoire. Pour la mémoire, pour le plaisir de subir et ensuite d'avoir le privilège de raconter aux autres».

Né à Paris en 1949, Patrick Chauvel est journaliste, photographe, documentariste et écrivain. De la guerre du Vietnam en 1968 à la Syrie en 2019, il a couvert la plupart des conflits des cinquante dernières années. Entré à SIPA en 1970, il travaille ensuite pour SYGMA de 1975 à 1996, date à laquelle il devient photographe indépendant. Ses photos ont été publiées par Newsweek, Time Magazine, Life, Stern, Paris-Match, VSD... et ont obtenu de nombreux prix dont le World Press Spot News en 1996 après un reportage en Tchétchénie. En 2014, il crée le Fonds Patrick Chauvel, destiné à rassembler l’ensemble de son travail photographique, à créer une plateforme de réflexion sur le métier de reporter de guerre et à servir de relais entre les générations en mettant en avant le travail de photographes peu connus.
En 2020, le Fonds Patrick Chauvel ouvrira ses portes au public au sein du Mémorial de Caen. A ce jour, Patrick Chauvel continue de faire son métier de journaliste à travers la photographie, les films et les écrits.

Certaines images sont susceptibles de heurter la sensibilité des plus jeunes.

Accès libre par le Hall Seine de la Maison de la radio

Une exposition réalisée par franceinfo et Direction de la Musique et de la création de Radio France.
Scénographie : Samuel Bonnet
 
En partenariat avec Visa pour l’image, festival international de Photojournalisme.

Événement lié

Médias en Seine revient !

Médias en Seine revient ! | Maison de la Radio
Festival

franceinfo

franceinfo et Les Echos vous donnent rendez-vous le 8 octobre prochain pour la deuxième édition du festival des médias de demain.
Mardi08octobre201908h00 Maison de la radio

Aller plus loin

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL