Modulation de présence

Mardi 12 novembre 2013
Modulation de présence | Maison de la Radio
Voici venir le jour où l'humain pourra convertir les ondes radios en vibrations corporelles.
J’appartiens au nombre des ingénus pour qui la diffusion des ondes radio, cette discrète perturbation de l’atmosphère qui devient musique et voix une fois concentrée par l’antenne métallique - pour qui ce phénomène, donc, relève d’une magie très abstraite. Il est facile d’observer qu’au fil des décennies, l’élégant réceptacle de cette magie (le récepteur radio) a diminué de taille sans que fût altérée, bien au contraire, la qualité du son. Cela encore est prodigieux : qu’au creux du coquillage rapetissé, l’océan joue sa musique plus ample et plus belle. 
Au début de la radiodiffusion, le récepteur était un meuble de bois massif, dont certains modèles rivalisaient de luxe et d’importance avec le piano familial. Puis il a réduit jusqu’à tenir dans la poche (le transistor portable des années 1960), ensuite dans la main, jusqu’à devenir ce boîtier poids plume qu’on clippe au col de son maillot ou à la bretelle d’une sacoche. 

Ce constant allègement n’est pas seulement commode : il a du sens, puisqu’il rapproche le récepteur des ondes impondérables qu’il sert à ébruiter. N’empêche : c’est encore un objet, un corps matériel, d’une nature infiniment plus grossière que le signal hertzien. J’ai l’intuition qu’à l’avenir, les technologies aboliront cette distinction. Il n’existera plus de récepteurs radios. 

Quoi, alors, pour les remplacer ? Peut-être des implants miniatures glissés sous la peau, simples aiguilles fichées dans nos lobes d’oreille, à moins que les pendeloques féminines et les piercings ne jouent ce rôle de capteurs toutes fréquences ? Ce ne sera pas encore l’ultime étape. Un jour, nous autres humains développerons la ca-pacité de convertir par nous-mêmes, avec les seuls moyens dont la nature nous a pourvus ou nous pourvoira, les ondes radios en vibrations sensibles par le corps. 
Il s’écoulera des millions d’années, sûrement, avant que l’évolution nous dote d’un organe approprié - une paire d’antennes charnelles, branchées intérieurement sur le nerf auditif. Mais d’ici là, je ne doute pas que notre cerveau, s’il est entraîné dès l’enfance, n’apprenne à capter les ondes radios pour qu’elles résonnent en nous, la boîte crânienne jouant le rôle d’amplificateur naturel. Après tout, ces ondes-là nous traversent de part en part, à l’égal des rayons gammas et des rayons X. Nous en sommes positivement transpercés, tandis que les ondes térahertz, par exemple, franchissent les vêtements mais pas le corps, ou que les infrarouges sont absorbés à la surface de la peau. 

Certaines maladies s’accompagnent d’hallucinations auditives : on croit entendre des voix. À l’avenir, tout un chacun connaîtra cette sensation d’abriter des voix, ou des chants, des musiques — mais elle n’aura rien d’illusoire ; il s’agira d’une aptitude neuve de notre encéphale à décoder les programmes diffusés par Radio France sur la voie des airs. Dans cinquante ans, déjà ? Chiche !

L'AUTEUR
Olivier Bleys, Écrivain, scénariste et marcheur
 
Olivier Bleys
Droits réservés
1970 • Naissance à Lyon
1983 • Participe, jeune dessinateur, à la Route des Jouets en Europe
1992 • Fonde l’association Jeunes artistes du monde qui promeut le voyage artistique
1993 • Premier livre : L’île. Prix du jeune écrivain de la ville de Lyon
2000 • Publie Pastel (éd. Gallimard). Prix François Mauriac de l’Académie française
2010 • Entame un tour du monde à pied, par étapes
2013 • Publie Le maître de café (éd. Albin Michel). Grand Prix du roman de la Société des Gens de Lettres. Publie des romans, des essais, des récits de voyage.

Scénarise des jeux vidéos et des bandes dessinées. Écrit des feuilletons radiophoniques, des livrets pour l’opéra. 
Voyage et marche

 

Aller plus loin

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL